Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Actualités

Pour compenser la forte chute de ses exportations, l´Allemagne a décidé d´encourager la consommation intérieure et l´investissement. D´où le lancement d´un plan de relance économique de 80 milliards d´euros au total en 2009 et 2010.

Pourtant les instituts de conjoncture prévoient un recul de 6 % du produit intérieur brut cette année. Pour la secrétaire d´Etat au commerce extérieur, Anne-Marie Idrac, qui participait à un séminaire d´Ubifrance le 28 avril, le plan de relance est « l´occasion que l´Allemagne, le premier partenaire commercial de la France avec des échanges bilatéraux de 136 milliards d´euros en 2008, le soit encore plus et encore mieux ».

Si un certain nombre de mesures concernent particulièrement les ménages (baisse d´impôts...) ou les constructeurs automobiles (prime à la casse), les PME, comme les grandes entreprises, peuvent aussi tirer parti des dispositifs de soutien de l´offre et de l´activité dans certains domaines. Et la ministre de citer ainsi l´enveloppe de 2,2 milliards réservée à la rénovation énergétique des bâtiments.

Les infrastructures vont aussi recevoir 17,3 milliards d´euros, dont 4 milliards financés par et pour l´Etat fédéral pour la construction et la rénovation de voies de transport (2 milliards), la rénovation de bâtiments (750 millions), l´équipement de ministères (650 millions) et les technologies de l´information et de la communication (500 millions). L´Etat fédéral, avec les länder et les communes, investira aussi 8,6 milliards dans l´éducation (écoles, universités, crèches) et 4,7 milliards d´euros dans d´autres infrastructures (hôpitaux, routes, TIC...).

François Pargny

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >