Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Actualités

La série de statistiques, publiées les 29 et 30 avril, a sérieusement fragilisé l´hypothèse d´une reprise économique dans les mois prochains. Le ministre allemand de l´Economie, Karl-Theodor zu Guttenberg, a admis mercredi que le produit intérieur brut (PIB) de son pays allait reculer de 6% en 2009.

Si ces prévisions se vérifient, l´Allemagne connaîtra sa pire récession depuis les années 1930. En janvier, le gouvernement d´Angela Merkel tablait encore sur une contraction du PIB de 2,25%. Aux Etats-Unis, d´après les estimations préliminaires du département du Commerce, le PIB a reculé de 6,1% au premier trimestre 2009 (par rapport au trois premiers mois de 2008). Les économistes ne s´attendaient pas à une telle chute. Sur la même période, le PIB espagnol a diminué de 2,9%, selon le bulletin économique d´avril de la Banque d´Espagne. Du jamais vu depuis la 2nde guerre mondiale. De son côté, la Banque du Japon a revu à la baisse, ce jeudi, ces prévisions pour l´année 2009-2010. L´institution s´attend désormais à une contraction du PIB nippon de 3,1% (contre 2% dans ses précédentes estimations).

La France pourra difficilement échapper à cette série noire, ces pays étant ses principaux partenaires commerciaux (l´Allemagne en tête).

Malgré ces mauvaises nouvelles, les acteurs économiques de la zone euro voient l´avenir d´un jour meilleur. Pour la première fois depuis mai 2007, l´indice de confiance économique réalisé par la Commission européenne a augmenté en avril (chiffres publiés le 29). Cet indice mesure moral des chefs d´entreprises et des consommateurs de la zone.

Marine Aubonnet

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >