fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Actualités

Selon une étude dévoilée aujourd´hui par la Coface sur les comportements de paiement des entreprises chinoises et indiennes en 2008, l´Inde est mieux notée que la Chine. Elle obtient la note « A4 » contre la note « B » pour la Chine en matière d´environnement des affaires. Comme l´explique Yves Zlotowski, chef économiste de la Coface, « il y a une gouvernance plus soutenue et développée en Inde qu´en Chine ». De fait, les délais de paiement standard sont plus longs en Chine (60 jours en moyenne) qu´en Inde (30 jours). « Les entreprises indiennes sont plus anciennes que les chinoises et ont eu à affronter plusieurs crises », poursuit-il. Cela explique en partie leur capacité de pouvoir mieux rebondir.

Toutefois les retards de paiement progressent en Chine comme en Inde. Ainsi plus de 90 % des entreprises chinoises interrogées déclarent faire face à des retards de paiement de plus en plus longs : 75 % ont en moyenne plus de 30 jours de retard, contre 67 % dans l´édition précédente de l´étude.

Ces retards de paiement s´expliquent majoritairement par des difficultés financières pour 52 % des entreprises chinoises interrogées et 48 % des entreprises indiennes. Pour la Coface, en Chine, certains secteurs à faible valeur ajoutée (textile, chaussures, jouets) ou en surcapacité (automobile, construction, sidérurgie) vont voir le nombre d´acteurs se réduire et concentreront l´essentiel des risques d´impayés.

Cette étude comparative de la Coface a été réalisée entre septembre et décembre 2008 auprès de 556 entreprises implantées en Chine continentale et de 694 entreprises indiennes. Il s´agit de la sixième étude menée en Chine par l´assureur-crédit français sur la gestion du risque de crédit pour les entreprises et de la première en Inde, un pays où la Coface a vu ses encours doubler en 2008 par rapport à 2007.

 

Isabelle Verdier
 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >