Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Actualités

L´Autorité californienne pour le train à grande vitesse (CHSRA) et le ministère allemand du Transport se sont engagés, le 28 août, à collaborer ensemble. Les deux parties ont signé un protocole d´accord « établissant une coopération à long terme dans le domaine du transport ferroviaire à grande vitesse », a indiqué la CHSRA dans son communiqué.

C´est un coup dur pour la France et les champions hexagonaux du train (SNCF, Alstom...). La Californie projette de construire plusieurs lignes ferroviaires à grande vitesse pour relier ses principales villes. Rien que pour relier Sacramento à San Diego plus de 946 kilomètres de voies sont nécessaires. Et l´Allemagne semble désormais en meilleure position pour profiter de cette manne.

Le projet californien s´inscrit dans le cadre d´un vaste programme national dévoilé par le président Obama en avril dernier. La Maison Blanche a prévu de débloquer 13 milliards de dollars sur cinq ans pour créer un nouveau système ferroviaire aux Etats-Unis. Depuis cette annonce, le gouvernement français n´a pas ménagé ses efforts pour promouvoir son savoir-faire dans le domaine auprès des autorités américaines. Le secrétaire d´Etat américain aux Transports, Ray LaHood, a notamment été accueilli à Paris le 26 mai dernier par son homologue Dominique Bussereau et le président de la SNCF, Guillaume Pépy. Cette visite a été consacrée à la présentation des atouts du TGV.

Marine Aubonnet

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >