fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Actualités

« L´an dernier, lors d´un voyage en Inde, j´ai pu constater que le radar des investisseurs de ce pays était sur le Royaume-Uni et ensuite sur l´Allemagne », a relaté David Appia, président de l´Agence française pour les investissements internationaux (Afii), à l´occasion de la présentation à la presse, le 16 février, de « France – Expect more », la campagne de communication 2010 de l´Afii.

D´après la base de données FDI Markets, la France, sur la période 2003-2008, n´a engrangé en provenance d´Inde que 32 projets, contre 42 à l´Allemagne et 124 au Royaume-Uni. « Dans les pays émergents, en particulier la Chine et l´Inde, l´image de la France est plus touristique qu´économique », explique Natalie Rastoin, directrice de la société Ogilvy France, en charge de la campagne de communication.

France – Expect More est dirigée vers la presse (à 70 %) et vers Internet (30 %) dans un petit nombre de pays, comme l´Inde, la Chine, le Brésil, la Turquie et les nations du Golfe.

« En fait, précise Natalie Rastoin, en Chine comme en Inde, il y a très peu de perception de la France. Et c´est pourquoi il est très important de leur montrer que nous sommes accueillants et que nous savons accueillir des équipes multiculturelles ». Le groupe chinois de télécommunications Huawei, qui s´est implanté dans l´Hexagone en 2002, y opère aujourd´hui avec plus de 300 salariés, dont 90 % de Français. Sa filiale locale a accepté d´être un grand témoin de l´attractivité de la France, dans le cadre de la campagne de l´Afii.

« Nous sommes venus parce que la France est une terre d´innovation dans les hautes technologies et les télécommunications, que nous pouvions aussi y trouver des fournisseurs de technologies et de composants et de la main d´œuvre qualifiée », rapporte Leo Sun, CEO France de Huawei. Cette entreprise a créé des centres de recherche dans l´Hexagone.

 

François Pargny
 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >