Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Actualités

L'Allemagne investit plus de moyens que la France en faveur de la recherche et de l'innovation, constate une étude du service pour la science et la technologie de l'ambassade de France en Allemagne publiée par l'Adit.

Selon les chiffres globaux, 61,5 milliards d'euros ont été investis en Allemagne dans la R&D en 2007, un chiffre équivalent à 2,5 % du PIB. En France, les crédits de la Mires (Mission interministérielle pour la recherche et l'enseignement supérieur) se sont élevés en 2009 à 24,56 milliards d'euros en autorisations d'engagement* (soit une hausse de + 4,5 % à structure constante) et à 24,16 milliards d'euros en crédits de paiement (soit + 3,2 %).

L'Allemagne a en outre consenti des efforts financiers supplémentaires en 2008 et 2009. D'après les chiffres du BMBF (ministère fédéral de l´Enseignement et de la recherche), l'effort en matière d'investissement dans le domaine de la R&D a atteint 2,64 % du PIB en 2008. Deux plans de relance du gouvernement fédéral allemand, « Konjonkturpaket 1 & 2 » (2008 et 2009) ont accru de 11 milliards d'euros les investissements dans les infrastructures de recherche et d´éducation et 900 millions dans la R&D dans le domaine de l´électromobilité (véhicules électriques notamment).

En ce qui concerne la France, le budget consacré à l'enseignement supérieur et à la recherche par le gouvernement français devrait toutefois bénéficier d´un effort supplémentaire de 1,8 milliard d'euros par an en 2010 et 2011.L'année 2009 a vu cet effort porté à 2,7milliards, les subventions ont progressé en 2009 de 5,4%, contre 3,7% grâce aux crédits du plan de relance. D´après la loi de finances, sur la période 2009-2011, l'augmentation des moyens budgétaires et fiscaux sera d´environ 17%.

Autre différence importante entre les deux pays en matière de pôles de compétitivité : les 113 clusters labellisés en Allemagne dans le cadre de l'initiative "Kompetenznetze Deutschland" du ministère de l'Economie et de la technologie ne bénéficient d'aucun financement particulier pour leurs projets. Au contraire, en France, un budget global d'un montant de 1,5 milliard d'euros a été affecté par l'Etat pour la période 2009-2011 aux 71 pôles de compétitivité.

Isabelle Verdier

* Les dépenses de l'Etat font l'objet d'une double autorisation : l'autorisation d'engagement (AE), qui correspond à l'engagement juridique de la dépense, et le crédit de paiement, c'est-à-dire le paiement des sommes engagées.

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >