fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Actualités

La Commission européenne a annoncé, dans un avis publié le 16 mars au Journal officiel de l´Union européenne (voir le fichier attaché), qu´elle mettrait fin, au 31 mars prochain, à la mesure anti-dumping sur les chaussures à dessus en cuir en provenance de Chine et du Vietnam. Elle a en même temps précisé qu´ « étant donné que les producteurs de l'Union concernés par un éventuel dumping sont très nombreux et que beaucoup d'entre eux sont des PME, la Commission a jugé utile de suivre de près, pendant un an, l'évolution des importations de chaussures à dessus en cuir originaires de la République populaire de Chine et du Viêt Nam et des importations de chaussures à dessus en cuir expédiées de la RAS de Macao afin de pouvoir prendre rapidement les mesures qui s'imposent en cas de nécessité ».

L´Alliance européenne de la chaussure, qui regroupe des producteurs européens, nombreux à fabriquer leurs chaussures en Asie, s´est dit, dans un communiqué, « vigilante » et « prudente » quant à la décision de la Commission de surveiller les importations pendant un an.
 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >