fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Actualités

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
6 avril 2011

L’Inde forme beaucoup mais mal, selon le WallStreet Journal,

Dans son discours sur l´état de l´Union, le président américain Barack Obama avait évoqué la compétitivité grandissante de l´Inde et ses efforts pour mieux former sa jeunesse. Prenant le contrepied du président américain, le WallStreet Journal cite l´exemple du fondateur d´un centre d´appels qui voudrait recruter 3000 personnes en 2011 mais désespère de trouver de nouvelles recrues opérationnelles. Résultat, la société aurait été contrainte de recruter quelque 8000 personnes au Nicaragua et aux Philippines. En cause, la bureaucratie qui entrave le bon fonctionnement des écoles.
 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >