fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Carrières

Depuis le 1er juillet dernier, l’accord sur la sécurité
sociale signé en 2008 entre l’Inde et la France est entré en vigueur. Il devrait faciliter
grandement la circulation des employés entre les deux pays, explique le site Aujourd’hui l'Inde.
« Bonne nouvelle pour les travailleurs français en Inde – et pour leurs
employeurs. Il sera désormais moins coûteux de travailler dans le
sous-continent, mais aussi plus simple de faire valoir les trimestres travaillés
dans le pays auprès de la Caisse française des retraites.

Ce nouveau
dispositif vient mettre fin au système
qui prévalait depuis octobre 2008, selon lequel les employés français en Inde
devaient, en plus de leurs cotisations à la Sécurité sociale française, abonder à son équivalent
indien, le Provident Fund, sans en tirer aucun bénéfice. Désormais, une partie
de ces salariés seront exemptés de cette contribution au système de retraite
indien. (...) Jusqu’à présent, les expatriés devaient cotiser à la Caisse française des étrangers pour assurer leur retraite en France. Dorénavant, à partir du moment
où un expatrié aura cotisé en France avant son départ en Inde, les trimestres
travaillés là-bas seront automatiquement pris en compte par l’assurance
maladie, sans que la cotisation soit nécessaire", informe le site.

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >