X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
En savoir +

Tunisie | Données Générales

Conjoncture économique, principaux secteurs d'activité, commerce extérieur, contexte politique, conditions de vie, santé, sécurité


Données générales Carte de Tunisie

Capitale : Tunis

Heure locale :
Il est %H:%M à Tunis

Taux de change au :

Prévision de croissance du PIB : 3,1% en 2018

Stocks d'IDE : 29 305 millions USD en 2016

Risque pays : Consultez l'analyse risque-pays de Tunisie proposée par Crecimundi.

Liberté économique :
Note : 55,7/100
Classement : n.c.
Rang mondial : 123
Rang régional : 10

Carte de la Liberté Economique dans le monde
Source : Indice de liberté économique 2017, Heritage Foundation

Présentation

Conjoncture économique

Après avoir affiché une croissance annuelle moyenne d’environ 5% durant la décennie précédente, l'économie tunisienne a fortement ralenti depuis les bouleversements politiques, économiques et sécuritaires qui ont touché le pays à partir de 2009. En 2016, la croissance a été de 1,5% selon les estimations du FMI. L'agriculture constitue un secteur majeur de la croissance économique. En 2016, les secteurs industriels et des services, notamment touristiques, sont repartis, tandis que les secteurs extractifs et de la construction sont restés atones. Pour 2017, la Tunisie table sur un taux de croissance de 2,8%.

Depuis 2014, le président Béji Caïd Essebsi est au pouvoir. L'économie tunisienne est fragile et le contexte sécuritaire tendu même si l'année 2016 a été marquée par une relative accalmie. Cette année, la faiblesse des cours du pétrole et le déclin des réserves nationales ont pesé sur le secteur énergétique. En outre, la production de phosphate a été handicapée par des troubles sociaux. D'autres secteurs ont été marqués par des manifestations. En 2016, l'inflation a quelque peu diminué (3,7%), mais devrait augmenter en 2017, notamment avec la timide reprise des cours du pétrole et la baisse du dinar, qui a fléchi d'environ 10% par rapport à l'euro en 2016. Dans cette situation complexe, le gouvernement cherche à adopter une stratégie économique durable. Après une diminution, le déficit budgétaire a augmenté en 2016. En effet, des dépenses considérables ont été effectuées dans la lutte antiterroriste tandis que la production pétrolière a affiché une baisse. Le déficit public devrait être mieux contrôlé en 2017 grâce à la mise en oeuvre de la politique d'austérité, notamment préconisée par le FMI, qui implique une diminution du nombre de fonctionnaires. En outre, la collecte fiscale devrait s'améliorer et l'impôt sur les sociétés devrait augmenter. Cependant, les emprunts augmentent, alors que la dette publique représente désormais 59% du PIB. Note positive, les partenaires internationaux font preuve de tolérance quant aux échéances de remboursement eu égard de la sitution politique actuelle. En novembre 2016, la conférence Tunisia 2020 a permis à la Tunisie d'obtenir plusieurs milliards d'euros de promesses de dons de la part des principaux bailleurs de fonds internationaux. Ces fonds permettront à la Tunisie de mettre en oeuvre un plan de développement 2016-2020 comprenant notamment des projets d'infrastructures ferroviaires et routières. Néanmoins, ces dons sont conditionnés à la réduction des effectifs du secteur public tunisien. Le gouvernement a également introduit un nouveau code des investissements en septembre 2016 afin de faciliter l'afflux d'IDE dans le pays. Par ailleurs, la Tunisie souffre d'inégalités régionales de développement. Les habitants de l'intérieur du pays souffrent davantage des problèmes économiques. Enfin, en août 2016 un nouveau premier ministre a été nommé, Youssef Chahed, après que le précédent premier ministre a perdu la confiance du parlement.

En termes de pouvoir d’achat, la Tunisie se rapproche du niveau des pays à haut revenu. On peut également noter de nombreux progrès en matière d’espérance de vie, de la place des femmes dans la société et des infrastructures de santé et d’éducation. Le taux de chômage officiel a augmenté sous l'effet de la crise (14,5%) et reste plus élevé chez  les jeunes, surtout les diplômés de l'enseignement supérieur (31%).


Principaux secteurs d'activité

L’agriculture est un secteur clé de l'économie tunisienne et l'amélioration de sa production ces dernières années a permis de développer le secteur (culture d'oliviers, d'arbres fruitiers et de palmiers). Cela a également permis au pays d’atteindre un niveau de sécurité alimentaire suffisant. L'agriculture biologique est également en plein essor, la Tunisie étant le deuxième pays le plus performant dans cette industrie. L'agriculture assure près de 10% du PIB et emploie près de 15% de la main-d’œuvre. Ces performances sont la conséquence d’importants efforts de soutien et de modernisation réalisés dans le cadre d’une politique de développement et de régulation des activités agricoles et rurales.

Le secteur industriel représente un peu moins de 30% du PIB et emploie le tiers de la population active. L'industrie textile est relativement mise à mal par la concurrence asiatique. Les industries tunisiennes sont essentiellement tournées vers l'export.

L'économie locale est largement tournée vers les services qui comptent pour plus de 60% du PIB et emploie un peu plus de la moitié de la population active. Le secteur des services comprend les TIC (Technologies de l'Information et de la Communication) qui sont en plein développement et l'industrie du tourisme. Toutefois, les services touristiques souffrent de la dégradation de la situation sécuritaire.


Plus d'informations sur la page "Market Analyses about Tunisia" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Commerce extérieur

La Tunisie possède une économie ouverte, le commerce représentant 91% du PIB en 2016 (Banque mondiale). Jusqu'à la crise de 2011, le pays a poursuivi sa politique d'ouverture économique, tout en bénéficiant d'un accord d'association avec l'Union européenne qui supprime les barrières tarifaires et commerciales sur la plupart des marchandises. La Tunisie a également signé un accord-cadre de commerce et d'investissement (TIFA) avec les États-Unis, qui sera transformé en accord de libre-échange ultérieurement.

 La balance commerciale de la Tunisie est structurellement déficitaire. Après avoir diminué en 2015, grâce à une diminution marquée des importations, le déficit commercial de la Tunisie a fortement augmenté en 2016. L'année précédente, les exportations de produits agricoles (notamment d'huile d'olive) avaient fortement progressé tandis que le coût des importations énergétiques diminuaient notablement grâce à la chute des cours du pétrole. Ces deux tendances se sont atténuées en 2016. Les exportations d'huile d'olive, notamment, ont chuté à cause d'une mauvaise récolte en 2015, tandis que les exportations de phosphate ont été paralysées par des troubles sociaux sur les sites de production. Enfin, les importations de biens de consommation ont augmenté.

Les principaux partenaires de la Tunisie à l'importation et à l'exportation sont l'Union européenne et la Chine. Le commerce transfrontalier est menacé par la situation fragile en Libye. La France reste le premier fournisseur et le premier client de la Tunisie. Les principaux biens exportés par la Tunisie sont le textile et le cuir, les produits mécaniques et électriques, l'agroalimentaire et les produits énergétiques. Le pays importe des matières premières et semi-finies, des biens d'équipements, des biens de consommation (hors alimentation) et des services financiers et d'assurances.


Plus d'informations sur la page "How to Export to Tunisia" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Le contexte politique

Le pouvoir exécutif
Le Président de la République est le Chef de l'Etat. Il est élu pour cinq ans au suffrage universel, libre, direct et secret, et à la majorité absolue des voix exprimées. Le président crée des politiques générales en matière de sécurité nationale, de relations internationales et de défense. Il veille au fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels et assure la continuité de l'Etat. Le président est limité à un maximum de deux mandats. Le Président nomme le Premier ministre, qui est le chef du gouvernement. Il le choisit normalement parmi les membres du parti politique ou de la coalition électorale ayant obtenu le plus grand nombre de sièges à l'élection parlementaire. Le Premier ministre désigne les ministres et secrétaires d'État ; la nomination des ministres des Affaires étrangères et de la Défense est faite en accord avec le Président.
Le pouvoir législatif
Le peuple exerce le pouvoir législatif par l'intermédiaire d'une assemblée représentative, l'Assemblée des représentants du peuple. La Chambre des Députés se compose de 217 députés élus pour un mandat de cinq années au suffrage universel, libre, direct et secret.
Les principaux partis politiques
Il y a une centaine de partis politiques en Tunisie. Les deux partis principaux sont :
- Nidaa Tounes : moderniste
- Ennahda : islamiste modéré
Parmi les autres partis notables :
- L'Union Patriotique Libre (UPL) : moderniste, croit en l'économie de marché, séculaire
- Le Front Populaire : gauche, fruit de la fusion de partis socialises, progressistes, verts et nationalistes arabes
- Afek Tounes : séculaire, libéral
- Le Congrès Pour la République (CPR) : centre-gauche, séculaire
Chefs de gouvernement :
Président: Beji Caid ESSEBI (depuis le 31 décembre 2014) - Nidaa Tounes ;
Premier Ministre: Youssef CHAHED (depuis le 16 août 2016) - Nidaa Tounes

Les conditions de vie

Santé et sécurité

Les précautions sanitaires
Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé des voyageurs âgés de plus d'un an en provenance de zones infectées.
La Tunisie n'est pas un pays qui présente de graves risques sanitaires. Pour se prémunir contre la diarrhée du voyageur, il est conseillé d'éviter les aliments les plus à risque : les aliments peu ou mal cuit, les plats préparés et consommés froids dans un deuxième temps, les crudités, les fruits non épluchés par soi-même. L'eau de boisson doit être bouillie, filtrée ou consommée dans des bouteilles encapsulées. Evitez les glaçons.
Les hôpitaux internationaux
Il n'existe pas d'hôpitaux internationaux, mais des cliniques privés existent où des étrangers peuvent y être admis dans différentes spécialités.
Pour plus d'information sur les conditions sanitaires
Les pages d'information sur le site de l'Organisation Mondiale de la Santé
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Pour plus d'information sur les conditions de sécurité
Consulat général de France à Tunis
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Contacter votre ambassade
Ambassade de France en Tunisie
 

Les numéros d'urgence

Police Secours 197
Pompier 198
SAMU 190

Décalage horaire et climat

L'heure qu'il est en ce moment
Il est %H:%M à Tunis
L'heure d'été
Heure d'été de mars à octobre

Carte des zones de décalage horaire

Fuseau(x) horaire
 
Le type de climat
L'hiver est frais et pluvieux tandis que l'été est très chaud surtout dans le Sud du pays. La saison la plus agréable pour visiter la Tunisie est le printemps (mars, avril et mai). Les mois de juillet et août sont idéaux pour profiter de la plage, bien que la chaleur puisse devenir incommodante pour certaines personnes.
Pour plus d'informations

Niveau moyen des températures et des précipitations

 
Climat

Les ressources utiles

Hôtels
En dehors des Hôtels, les possibilités de logement sont limitées. Les Hôtels sont classés de 1 (confort sommaire) à 4 étoiles (grand luxe) par le ministère du tourisme.
Office du Tourisme
Auberges de Jeunesse
Prix bas. Confort moyen.
Hostelworld
Trouver un appartement
Agence immobilière Tunisie Hammamet Realigro
Ma villa immobilière

Annonces Tunisie
Trouver un emploi

Télécommunication

Les codes internationaux
Pour contacter un correspondant à l'étranger vous devrez composer : le préfixe international + l'indicatif + le numéro d'appel de votre correspondant (sans le 0 au début).
Pour appeler en Tunisie depuis la France, composer le 00 (ou +) +216.
Pour appeler en France depuis la Tunisie, composer le 00 (ou +) 33.
L'utilisation des téléphones portables
GSM
Suffixe internet
.tn