X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

Roumanie | Données Générales

Conjoncture économique, principaux secteurs d'activité, commerce extérieur, contexte politique, conditions de vie, santé, sécurité


Données générales Carte de Roumanie

Capitale : Bucarest

Heure locale :
Il est %H:%M à Bucarest

Taux de change au :

Prévision de croissance du PIB : 3,8% en 2017

Stocks d'IDE : 71 804 millions USD en 2016

Risque pays : Consultez l'analyse risque-pays de Roumanie proposée par Crecimundi.

Liberté économique :
Note : 69,7/100
Classement : n.c.
Rang mondial : 39
Rang régional : 20

Carte de la Liberté Economique dans le monde
Source : Indice de liberté économique 2017, Heritage Foundation

Présentation

Conjoncture économique

En raison de la crise financière, la Roumanie a connu un fort ralentissement économique, en particulier dans le secteur de l'automobile, qui est soumis à la demande étrangère. Les difficultés de financement ont poussé la Roumanie à demander l'aide financière du FMI, de la Commission européenne et de la Banque mondiale. Ces dernières années, l'économie roumaine a connu la croissance et est maintenant considérée comme la deuxième économie la plus dynamique de l'Europe de l'Est après la Pologne. En 2016, le PIB roumain a progressé de 5%. Le FMI prévoit un ralentissement à 3,8% de la croissance du PIB en 2017.

En 2016, les réformes économiques ont été suivies de mesures de relance: la réduction de la TVA, l'augmentation du salaire minimum et la hausse des salaires dans les secteurs public et privé. Le gouvernement a réussi à contrôler les finances du pays ; le déficit public est faible (2,8%). En outre, la Roumanie affiche l'un des niveaux d'endettement public les plus faibles de l'UE (39% du PIB en 2016) et un taux d'inflation négatif de -1,1% (2016). Néanmoins, on s'attend à ce que ces réformes, basées sur les réductions d'impôt et les dépenses sociales, augmentent le déficit public à 3,4% du PIB en 2017. En mai 2016, la loi sur la remise de dettes hypothécaires par transfert de titres (La loi sur la «décharge de la dette») est entrée en vigueur. Cette loi a été critiquée par l'UE et le FMI, car elle pourrait poser un défi à la stabilité du secteur bancaire et pourrait avoir un impact négatif sur la demande intérieure, ainsi que sur la confiance des consommateurs et des investisseurs.

Lors des élections législatives du 11 décembre 2016, le Parti social-démocrate (PSD) a remporté avec 46% des voix. Héritier de l'ancien parti communiste, le PSD a tenté de freiner la campagne anti-corruption menée par le gouvernement technocratique sortant sous la direction de Dacian Ciolos. De nombreux dirigeants du PSD ont été inculpés par les procureurs de la Direction nationale anti-corruption. En février 2017, un décret PSD a décriminalisé certains abus de pouvoir, ce qui a incité environ un demi-million de manifestants à descendre dans les rues.

Avec 40% de la population en risque de pauvreté, la Roumanie reste l'un des pays les plus pauvres d'Europe. L'économie informelle du pays demeure importante. Le taux de chômage, qui était assez bas avant la crise financière, a augmenté depuis 2008 pour atteindre 6,7% en 2016. La Roumanie souffre toujours d’une insuffisance d'infrastructures de transport. Pourtant, le pays maintient son objectif de rejoindre la zone euro en 2019.


Principaux secteurs d'activité

L'agriculture représente environ 3% du PIB de la Roumanie et emploie plus de 25% de la population active du pays. Les principales ressources et la production agricole en Roumanie sont les céréales, la betterave à sucre et les pommes de terre. Cependant, la production reste très faible par rapport à la capacité potentielle du pays. Environ 25% du pays est couvert par la forêt (en particulier autour de la Transylvanie), et l'industrie forestière se développe très rapidement.

Le secteur industriel contribue à environ 35% du PIB du pays et emploie près d'un tiers de la population active (30%). Historiquement, les entreprises manufacturières et le secteur industriel représentent le pilier de l'économie roumaine. C'est pourquoi de nombreux investisseurs directs étrangers ont investi dans l'industrie lourde (métallurgie, acier), la fabrication de pièces de véhicules, de construction, de raffinage du pétrole et de textiles.

L'économie de la Roumanie est principalement centrée sur le secteur des services, qui représente 60% du PIB et emploie près de 45% de la population active du pays. Le tourisme, en particulier, est en plein essor. Le secteur de la technologie a également connu une croissance considérable ces dernières années, en raison de l'émergence d'une main-d'œuvre hautement qualifiée dont le coût est inférieur à la moyenne européenne. La contribution du secteur informatique au PIB se situe autour de 10% (2016).


Plus d'informations sur la page "Market Analyses about Romania" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Commerce extérieur

Le commerce représente plus de 80% du PIB de la Roumanie. Le pays reste très dépendant de ses importations. La crise économique mondiale a accentué le déficit de la balance des paiements depuis 2009. En 2016, le déficit commercial se situait autour de 9,9 milliards d'euros. Cela s'explique également par les difficultés économiques rencontrées par les principaux partenaires commerciaux de la Roumanie. Le déficit commercial devrait persister, mais la balance commerciale de la Roumanie en 2017 dépendra du dynamisme des économies de la zone euro.

Les principaux partenaires d'exportation de la Roumanie sont l'Allemagne, l'Italie, la France, la Hongrie et le Royaume-Uni. Le pays exporte traditionnellement et principalement des produits industriels. Les principaux fournisseurs de Roumanie sont l'Allemagne, l'Italie, la Hongrie et la France. Les importations ont augmenté depuis 2011, en raison d'une augmentation de la consommation et des besoins en intrants des activités industrielles axées sur l'exportation. Ainsi, ce sont les importations de biens de consommation et d’équipements électriques et mécaniques qui connaissent la plus forte croissance.


Plus d'informations sur la page "How to Export to Romania" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Le contexte politique

Le pouvoir exécutif
Le président est le chef de l'Etat et il est élu au suffrage universel pour cinq ans. Il est aussi le commandant en chef de l'armée et le responsable de la protection de la constitution. Selon la constitution roumaine, le président agit en tant que médiateur entre les différents centres du pouvoir au sein de l'Etat. Le Premier Ministre est nommé par le président (il s'agit en général du leader du parti majoritaire), pour un mandat de quatre ans. Le Premier Ministre est le chef du gouvernement et il détient le pouvoir exécutif, ce qui comprend l'exécution de la loi et la direction des affaires courantes du pays. Le Conseil des Ministres est nommé par le Premier Ministre.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif en Roumanie est bicaméral. Le parlement est constitué du : Sénat (chambre haute), qui compte 137 membres et de la Chambre des Députés (chambre basse), comptant 334 sièges. Les membres des deux chambres sont élus au suffrage universel direct, sur la base d'une représentation proportionnelle pour un mandat de quatre ans. La branche de l'exécutif du gouvernement est directement ou indirectement dépendante du soutien du parlement, souvent exprimé par un vote de confiance. Le Premier Ministre n'a pas le pouvoir de dissoudre le parlement directement, mais le président peut le faire, après consultation avec les différents partis représentés au parlement.
Les principaux partis politiques
La Roumanie a un système multipartiste, dans lequel les partis s'entendent généralement pour former des gouvernements de coalition. Le Parti Social-Démocrate (PSD) majoritaire a formé un nouveau gouvernement avec l'Union Nationale pour le Progrès de la Roumanie (UNPR), le Parti Conservateur (PC) et l'Union Démocrate Magyare de Roumanie (UDMR). Les principaux partis sont :
- Le Parti Social-Démocrate (PSD) : centre gauche, à la tête de l'actuelle alliance gouvernementale
- L'Union Sociale-Libérale (USL) : centre
- Le Parti Populaire (PP-DD) : gauche, populiste et nationaliste
- L'Union Démocrate Magyare de Roumanie (UDMR) : défend les intérêts de la minorité hongroise.
Chefs de gouvernement :
Président : Klaus IOHANNIS (depuis le 16 novembre 2014) – PNL
Premier Ministre : Sorin GRINDEANU (depuis le 4 janvier 2017) - PSD
Les prochaines élections
Présidentielles : novembre-décembre 2019

Les conditions de vie

Santé et sécurité

Les précautions sanitaires
Pour travailler en Roumanie, un examen de dépistage de la tuberculose est obligatoire.
Les hôpitaux internationaux
Les soins médicaux en Roumanie ne répondent généralement pas aux normes occidentales, et les fournitures médicales de base sont limitées, en particulier en dehors des grandes villes. Les hôpitaux privés sont la meilleure option pour les étrangers cherchant des soins de santé de haute qualité, tandis que les cliniques privées sont une bonne option en cas de conditions mineures. Le personnel est bien formé et parle généralement l'anglais. Trois des plus importants fournisseurs de soins de santé privés en Roumanie sont MedLife, Regina Maria et Sanador.
Pour plus d'information sur les conditions sanitaires
Recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé
Consultez les conseils aux voyageurs du Ministère français des Affaires étrangères.
Pour plus d'information sur les conditions de sécurité
Recommandations du Ministère Canadien des Affaires Etrangères
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Contacter votre ambassade
Ambassade de France en Roumanie
 

Les numéros d'urgence

Urgences 112

Décalage horaire et climat

L'heure qu'il est en ce moment
Il est %H:%M à Bucarest
L'heure d'été
Heure d'été de fin mars à fin octobre.

Carte des zones de décalage horaire

Fuseau(x) horaire
 
Le type de climat
Le climat est de type tempéré continental. 
En hiver, la température descend largement en dessous de 0°C pour atteindre jusqu'à -15°C en montagne et -7°C en ville. Il neige énormément.
Le printemps et l'automne sont plutôt courts et pluvieux.
L'été est généralement très ensoleillé et les températures peuvent monter jusqu'à +35°C.
Le mois le plus froid reste janvier et le mois le plus chaud est juillet.
Pour plus d'informations
Météo quotidienne dans les principales villes roumaines

Niveau moyen des températures et des précipitations

 
Climat

Les ressources utiles

Hoteluri
Hôtels de catégorie variable jusqu'à 5 étoiles.
https://www.tripadvisor.co.uk/Tourism-g294457-Romania-Vacations.html
Moteluri, hanuri
Motels et petits hôtels, généralement plus confortables que les hôtels bon marché
https://www.tripadvisor.co.uk/Tourism-g294457-Romania-Vacations.html
Maison d'hôte
Meilleur rapport qualité/authenticité/prix
http://www.booking.com/
Campinguri
Campings offrant des niveaux variés de qualité et de services
http://www.eurocampings.co.uk/romania/
Mănăstirile
De rares monastères offrent un nombre limité de chambres.
Cabane turisitice
Sortes de refuges ou chalets très économiques et généralement très bien reliés au système de transport
Contactez Reţeaua Verde (Réseau Verde)
Trouver un appartement
Exemple d'appartements à Louer pour court séjour
Exemple d'appartements à Louer: court et long terme

Expat.com
Trouver un emploi
Romania on line : Liste de sites de recrutements en Roumanie
Job : Site d'annonces d'offres d'emploi en Roumanie
Ejobs.ro : Site d'annonces d'offres d'emploi en Roumanie

Télécommunication

Les codes internationaux
Pour contacter un correspondant à l'étranger vous devrez composer : le préfixe international + l'indicatif + le numéro d'appel de votre correspondant (sans le 0 au début).
Pour appeler en Roumanie depuis la France, composer le 00 (ou +) +40.
Pour appeler en France depuis la Roumanie, composer le 00 (ou +) 33.
L'utilisation des téléphones portables
Trois opérateurs téléphoniques sont principalement en activité en Roumanie : Cosmorom, Orange et Vodafone Romania.
Suffixe internet
.ro