X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

Maroc | Données Générales

Conjoncture économique, principaux secteurs d'activité, commerce extérieur, contexte politique, conditions de vie, santé, sécurité


Données générales Carte du Maroc

Capitale : Rabat

Heure locale :
Il est %H:%M à Rabat

Taux de change au :

Prévision de croissance du PIB : 3,7% en 2016

Stocks d'IDE : 51 664 millions USD en 2014

Risque pays : Consultez l'analyse risque-pays du Maroc proposée par Crecimundi.

Liberté économique :
Note : 60,1/100
Classement : Modérément libre
Rang mondial : 89/178
Rang régional : 9/15

Carte de la Liberté Economique dans le monde
Source : Indice de liberté économique 2015, Heritage Foundation

Présentation

Conjoncture économique

Au cours des dernières années, l'économie marocaine a été caractérisée par sa stabilité macro-économique couplée à une inflation basse. En 2015, le Maroc a jouit d'une croissance économique dynamique (4,9%), en progression par rapport à 2014. Ce résultat s'explique par une campagne agricole satisfaisante. Cependant, les prévisions pour 2016 sont beaucoup moins optimistes. En effet, l'activité agricole devrait fléchir à cause d'une pluviométrie insuffisante. L'économie continuera toutefois d'être soutenue par  l'activité manufacturière et les services. L'économie marocaine est solide, reposant sur les exportations, l'essor des investissements privés et le tourisme (10% du PIB).

En 2015, le Maroc a organisé ses premières élections depuis la réforme constitutionnelle de 2011 et l'arrivée au gouvernement du parti islamiste modéré PJD. Ce dernier en est sorti renforcé, alors qu'il mène de difficiles réformes économiques. Ces réformes structurelles commencent à porter leurs fruits puisque le FMI a salué en 2016 la gestion macroéconomique du gouvernement. L'institution financière recommande au Maroc de poursuivre sur cette voie, notamment en réformant la caisse des retraites, qui est déficitaire. Les subventions sur les produits de consommation courante diminuent régulièrement. La politique d'austérité en cours vise à réduire le déficit public. En 2015, la France, qui est le premier investisseur au Maroc et son second partenaire commercial après l'Espagne, a relancé son partenariat. Les deux pays avaient suspendu leur coopération judiciaire en 2014. Le Maroc déploie une stratégie de développement économique en Afrique subsaharienne. Ainsi, en 2014 le roi avait signé de nombreux accords économiques en Afrique occidentale. Par ailleurs, le Maroc organisera la COP22 en 2016. Le royaume chérifien entend utiliser 40% d'énergies renouvelables d'ici 2020. En février 2016, le Maroc a inauguré la centrale solaire de Noor, qui sera à terme la plus grande du monde. Pour faire face à la mauvaise campagne agricole de 2016, le gouvernement va supporter l'agriculture à hauteur de 417 millions EUR. L'exploration pétrolière et gazière a aussi été relancée et le Maroc a également lancé une stratégie industrielle 2014-2020 pour attirer des sociétés étrangères et lutter contre le chômage. Le Maroc met en avant la faiblesse des salaires locaux et la création d'un fonds de 1,8 milliard EUR destiné aux entreprises s'installant dans le pays.

Le chômage (10%), en hausse ces dernières années, touche particulièrement la tranche d'âge des 15-24 ans et les jeunes diplômés. Le taux de pauvreté reste l’un des plus importants de la zone méditerranéenne, 15% de la population vivant sous le seuil de pauvreté. Il existe en outre de fortes disparités régionales en termes de développement. Dans ce contexte, la politique d'austérité peut faire craindre des mouvements sociaux. La société marocaine est divisée sur les questions sociales sur lesquelles s'affrontent conservateurs et progressistes.


Principaux secteurs d'activité

Compte tenu de la richesse du sol dont le Maroc dispose, le secteur agricole y est prédominant : près de 40% de la population active est employée dans ce secteur qui contribue à près de 15% du PIB, son poids ayant légèrement diminué. Les céréales, les fruits et les légumes sont les récoltes principales du pays. La croissance économique est excessivement dépendante de ce secteur.

Le Maroc a peu de ressources minérales ; les phosphates sont sa richesse principale. L'industrie contribue à près de 30% du PIB et emploie 21% de la population active. Il est essentiellement constitué des secteurs du textile, des articles de cuir, de la transformation des aliments, du raffinage du pétrole et du montage électronique. De nouveaux secteurs sont tout de même en plein essor, et tentent ainsi de diminuer la dépendance du royaume à son secteur agricole : chimie, équipements automobiles, informatiques, électronique, industrie aéronautique.

Le secteur tertiaire contribue à plus de 55% du PIB et emploie 40% de la population active. Il dépend exclusivement du tourisme qui reste dynamique, malgré le ralentissement causé par plusieurs attentats durant les années 2000. Outre l'octroi de concessions pour beaucoup de services publics dans les villes majeures, le pays a récemment libéralisé les règles d'exploitation du pétrole et du gaz. Les procédures d'appel d'offre deviennent de plus en plus transparentes.


Plus d'informations sur la page "Market Analyses about Morocco" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Commerce extérieur

Le Maroc possède une économie ouverte, le commerce représentant 78,8% du PIB (moyenne OMC 2012-2014). Les principaux partenaires commerciaux du Maroc sont la France et l'Espagne. Le pays importe essentiellement du pétrole brut, des équipements de télécommunication, du blé, du gaz et de l'électricité. Il exporte principalement du textile, des composants électriques, des engrais, des agrumes et des légumes.

Le Maroc affiche une balance commerciale structurellement déficitaire, qui aggrave la chute des réserves de change du royaume. Toutefois, selon l'Office des changes marocain, le déficit commercial a atteint son plus bas niveau depuis dix ans en 2015. En effet, les exportations de biens et les recettes des exportations de services ont augmenté. Une baisse des importations a également eu lieu, elle repose surtout sur les importations énergétiques dont les coûts ont diminué avec la baisse des cours du pétrole.

Les pouvoirs publics essaient de remédier au déficit commercial à travers des plans sectoriels : « Émergence » pour le secteur industriel, « Maroc vert » pour l’agriculture, Maroc Export Plus qui vise à tripler le volume des exportations de biens et services au cours des dix prochaines années. Des accords de libre-échange ont été conclus avec les États Unis, la Turquie, ainsi que la Tunisie, l’Egypte et la Jordanie. Enfin, le Maroc augmente son intégration commerciale avec l'Union européenne.


Plus d'informations sur la page "How to Export to Morocco" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Le contexte politique

Le pouvoir exécutif
Le pouvoir exécutif est partagé entre le gouvernement et le roi. Le Premier ministre est élevé au rang de chef du gouvernement et préside à ce titre le Conseil de gouvernement mais le Conseil des ministres continue d'être présidé par le roi. Le Conseil du gouvernement se compose de tous les ministres, ministres délégués et autres secrétaires d'État. Il délibère des politiques publiques et sectorielles, de l’engagement de la responsabilité du gouvernement devant la Chambre des représentants, des questions d’actualité liées aux Droits de l'homme et à l’ordre public, des projets de loi, décrets-lois, projets de décrets réglementaires et de la nomination des secrétaires généraux et des directeurs centraux des administrations publiques, des présidents d’universités, des doyens et des directeurs des écoles et instituts supérieurs. Le Conseil de gouvernement n'a qu'un pouvoir délibératif en matière de politique générale de l’État, des conventions internationales, du projet de loi de finances. Le Conseil des ministres, où siègent uniquement le chef du gouvernement et les ministres, est compétent en matière d'orientations stratégiques de la politique de l’État, de révision de la Constitution, des projets de lois organiques, des orientations générales du projet de loi de finances, d’amnistie, des projets de textes relatifs au domaine militaire, de la déclaration de l’état de siège, de la déclaration de guerre.
Le pouvoir législatif
Le Parlement est composé de la Chambre des Représentants (325 députés élu au suffrage universel direct pour 5 ans) et la Chambre des Conseillers (270 membres élu au suffrage universel indirect pour 9 ans).
Le Parlement vote la loi ; tout projet de loi doit être successivement examiné par les 2 chambres. Il partage en outre l'initiative des lois avec le Premier Ministre.
Les principaux partis politiques
Système multipartiste avec de nombreux partis. Ces derniers collaborent dans le but de former des gouvernements de coalition.
- Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) : islamiste modéré, dirige la coalition au pouvoir
- Le Parti de l'Istiqlal (PI) : conservateur nationaliste
- le Rassemblement National des Indépendants (RNI) : centriste, relativement tourné vers le libéralisme social
- le Parti Authenticité et Modernité : moderniste et réformiste, fondé par un conseiller du Roi et ancien Ministre de l'Intérieur
- l'Union socialiste des forces populaires (USFP) : mouvement socialiste de gauche
- le Mouvement Populaire (MP): centriste, dominé par des représentants berbères, sans pour autant que les intérêts de cette minorité ne soient au centre des préoccupations du parti.
- l'Union constitutionnelle (UC): libéral sur le plan économique et socialement conservateur
- Parti du Progrès et du Socialisme (PPS): socialiste, précédemment communiste
Chefs de gouvernement :
Le Roi : MOHAMED VI (depuis juillet 1999) - héréditaire
Premier Ministre : Abdelilah BENKIRANE - Parti de la Justice et du Développement (depuis le 29 novembre 2011)
Les prochaines élections
Chambre des représentants : en 2016

Les conditions de vie

Santé et sécurité

Les précautions sanitaires
Aucune exigence en matière de vaccination pour les voyages internationaux. Le risque de paludisme (exclusivement sous la forme bénigne à P. vivax) est limité de mai à octobre dans des foyers circonscrits de certaines zones rurales des provinces suivantes : Al Hoceima, Chefchaouen, Khouribga et Taounate. Prophylaxie recommandée. Pour se prémunir contre la diarrhée du voyageur (tourista), il est conseillé d'éviter les aliments les plus à risque : les plats préparés et consommés froids ; les fruits de mer, viandes, poissons peu ou mal cuits et les crudités ainsi que les fruits non épluchés soi-même. L'eau de boisson doit être bouillie, filtrée ou consommée dans des bouteilles encapsulées. Les comprimés décontaminants (Hydroclonazone, Micropur) ont une efficacité partielle.
La distribution d'eau potable est assurée dans toutes les grandes villes et dans certains villages, mais il est recommandé de boire de l'eau minérale. Laver soigneusement fruits et légumes. Consommer les viandes bien cuites. Eviter de se baigner dans les oueds et les barrages.
Les hôpitaux internationaux
Il y a relativement peu d'hôpitaux internationaux. On peut citer l'Hôpital International Cheikh Zaid à Rabat et l'Hôpital International d'Ifrane.
Pour plus d'information sur les conditions sanitaires
MD Travel Health
CDC Traveler's Health
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Pour plus d'information sur les conditions de sécurité
Site du Département d'Etat américain
Chaka Travel
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Contacter votre ambassade
Ambassade de France au Maroc
 

Les numéros d'urgence

Police secours 19
Gendarmerie royale 177
Pompiers 15

Décalage horaire et climat

L'heure qu'il est en ce moment
Il est %H:%M à Rabat
L'heure d'été
+1h entre le 31 mai et le 28 septembre.

Carte des zones de décalage horaire

Fuseau(x) horaire
 
Le type de climat
Les températures sont douces en zone côtière et plus extrêmes dans l'intérieur du pays.
Pour plus d'informations
Meteomaroc

Niveau moyen des températures et des précipitations

 
Climat

Les ressources utiles

Hôtels non classés
Hôtels généralement situés à l'écart des routes touristiques. Sales et bruyants.
Hôtels classés
Hôtels modernes dont le prix dépend du nombre d'étoiles. Certains hôtels récents sont aux standards internationaux mais en général il faut retirer une étoile pour avoir l'équivalence.
Odicy

Maroc-emotions

Riad / maison d'hôtes
Maison ancienne restaurée avec luxe. Procure un hébergement de charme, même si parfois un peu bruyant.
Riads

TerreMaroc

Trouver un appartement
Morocco property repertoire

repertoire Morocco property
Maroc Immo
Maroc Annonces
Annoncer au Maroc
Intilaka
Trouver un emploi
ReKrute
Bourse d'emploi
Option Carrière
Bayt.com : Source pour l'emploi dans le Moyen-Orient
Job Rapido

Télécommunication

Les codes internationaux
Pour contacter un correspondant à l'étranger vous devrez composer : le préfixe international + l'indicatif + le numéro d'appel de votre correspondant (sans le 0 au début).
Pour appeler au Maroc depuis la France, composer le 00 (ou +) +212 + 6 pour les téléphones mobiles ou 212 + 5 pour les téléphones fixes..
Pour appeler en France depuis le Maroc, composer le 00 (ou +) 33.
L'utilisation des téléphones portables
GSM
Suffixe internet
.ma