X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même

Libye | Données Générales

Conjoncture économique, principaux secteurs d'activité, commerce extérieur, contexte politique, conditions de vie, santé, sécurité


Données générales Carte deLibye

Capitale : Tripoli

Heure locale :
Il est %H:%M à Tripoli

Taux de change au :

Prévision de croissance du PIB : 3,0% en 2018

Stocks d'IDE : 19 730 millions USD en 2016

Risque pays : Consultez l'analyse risque-pays de Libye proposée par Crecimundi.

Liberté économique :
Note : N/A
Classement : n.c.
Rang mondial : n.c.
Rang régional : n.c.

Carte de la Liberté Economique dans le monde
Source : Indice de liberté économique 2017, Heritage Foundation

Présentation

Conjoncture économique

La Libye est un pays riche en ressources pétrolières et gazières, mais reste bouleversée par ses tensions politiques et par la dégradation de la sécurité. La guerre civile et la transition politique chaotique pèsent lourdement sur sa croissance économique. Après s'être fortement contracté en 2011 (-52,5%), le PIB du pays a enregistré une autre contraction en 2014, soit d'environ 23%. Alors que les prévisions du FMI étaient optimistes, le PIB a chuté (-6%) en 2015 et 2016 (-4,4%). En fait, l'EI a profité de la dégradation des conditions de sécurité pour s'établir à Syrte. Par ailleurs, la Libye sert de point de départ pour les migrants originaires d'Afrique subsaharienne qui cherchent à atteindre l'Europe, ce qui provoque des tragédies fréquentes. L'économie de la Libye devrait progresser de 40% en 2017 et environ de 19% en 2018 selon la Banque mondiale.

Depuis 2014, le pays est déchiré entre deux parlements rivaux qui refusent de se reconnaître, ce qui a entraîné un conflit armé. Le parlement issu des élections reconnues par la communauté internationale a déménagé à Tobrouk; il se compose principalement de libéraux, de nationalistes et d'anciens dirigeants de Kadhafi. Pour l’autre parlement, basé à Misrata est dominé par une majorité islamiste, un retour au régime précédent est impensable. Début 2016, l'ONU a négocié un accord de paix entre les factions rivales, qui a ouvert la voie à la formation d'un gouvernement d'unité nationale, le gouvernement de l'Accord national (GNA). Il reste à voir dans quelle mesure le GNA est capable de gagner le contrôle sur le terrain dans le contexte politique et sécuritaire actuel fracturé. Le Conseil de sécurité de l'ONU a prolongé l'activité de la Mission d'appui en Libye (UNSMIL) jusqu'en décembre 2017. La Libye souffre également des divisions ethniques. Le pays dépend fortement du pétrole, qui compte pour l'essentiel de ses exportations. Ses capacités ont fortement diminué: la production quotidienne de 2015 représentait un quart de celle de 2010, bien que la production ait commencé à se redresser à la fin de 2016 et qu'elle devrait rebondir autour de 23% en 2018. Auparavant, la Libye disposait de réserves financières substantielles, mais celles-ci ont diminué. Ainsi, en 2016, le déficit budgétaire dépassait 20% du PIB et devrait atteindre 18% du PIB en 2017. Les projets d'investissement ont donc été gelés, les subventions ont diminué et les salaires sont payés en retard. L'inflation est passée à 14,2% en 2016 (14,1% en 2015). Comme la Banque centrale a poursuivi des réformes pour limiter les subventions, la hausse des prix des produits de base peut être difficile à supporter par la population. L'unité politique, la diversification économique, la lutte contre la corruption, le développement du secteur bancaire et le renforcement des institutions publiques sont parmi les plus grands défis à relever.

Le manque de sécurité rend difficiles les conditions de vie dans le pays, et beaucoup de gens ont émigré. Une grande partie de l'infrastructure, déjà déficiente, a été détruite, compliquant encore l'accès à l'eau potable et à l'électricité. Un tiers de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, le taux de chômage est très élevé. La Libye est également le pays qui a reçu le plus grand nombre de migrants africains qui tentent de trouver refuge en Europe.


Principaux secteurs d'activité

L'économie de la Libye dépend principalement des recettes pétrolières, qui représentent traditionnellement la quasi-totalité de ses exportations et environ 70% de son PIB. Avant la guerre civile en 2011, le pays était le quatrième producteur de pétrole en Afrique, détenant plus de 40% des réserves africaines et 3% des réserves mondiales. Jusqu'en 2011, le pays était le deuxième exportateur d'or noir en Afrique; mais sa production a continué à diminuer. En janvier 2016, les pertes de recette pétrolière depuis 2013 étaient estimée à 68 milliards USD, à cause de l’instabilité qui a quasiment paralysé l'industrie pétrolière.

Le secteur de la construction pourrait bénéficier des efforts de reconstruction découlant de la guerre civile. D'autres industries du pays sont la transformation des aliments, les textiles, l'artisanat et le ciment. Dans l'ensemble, le secteur industriel contribue 43,2% au PIB et emploie un tiers de la main-d'œuvre.

L'agriculture emploie environ 15% de la main-d'œuvre et représente 2% du PIB. Le pays produit du blé, de l'orge, des olives, des dattes, des agrumes, des légumes, des arachides, du soja et du bétail. Cependant, les conditions climatiques arides et la mauvaise qualité du sol limitent sévèrement sa production agricole. Au cours des années dernières, la croissance de la population a entraîné une augmentation considérable de la consommation alimentaire.  Par conséquent, 75% des aliments consommés en Libye doivent être importés (jusqu'à 90% pour la consommation de céréales).


Plus d'informations sur la page "Market Analyses about Libya" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Commerce extérieur

La croissance économique de la Libye a été suspendue en 2011 en raison de l'éruption de la guerre civile. Le conflit a arrêté les activités commerciales, en particulier les exportations de pétrole. En outre, les sanctions économiques et commerciales imposées par les pays occidentaux avant la chute du colonel Kadhafi ont entravé considérablement le commerce. L'activité économique a progressivement repris, mais depuis 2013, les turbulences politiques et les tensions renouvelées sur le terrain sont restées un obstacle à la croissance économique et à l'augmentation du commerce extérieur.

La production d'hydrocarbures a considérablement diminué ces dernières années, ce qui a affaibli les exportations. Ce problème est encore aggravé par la baisse des prix mondiaux du pétrole, qui s'est accélérée en 2015. Les exportations de pétrole ont repris lentement, étant donné que les conflits régionaux ont endommagé l'infrastructure de production. Les revenus tirés des exportations sont passés de 51,8 milliards USD en 2012 à USD 8,7 milliards en 2015. Les recettes pétrolières devraient diminuer de moitié en 2016, ce qui représente seulement 11% de celles de la période précédant la guerre civile, selon les Perspectives économiques de la Banque mondiale en Libye. En outre, la Libye doit freiner les exportations illégales d'hydrocarbures.

Traditionnellement, la Libye a été un membre actif de l'UMA (Union du Maghreb Arabe). Le panier d'exportation de la Libye n'est pas du tout diversifié, puisque près de 95% de ses exportations sont liées à l'industrie pétrolière. Les trois principaux partenaires d'exportation sont l'Italie, l'Allemagne et la Chine. Les trois principaux partenaires d'importation de la Libye sont la Turquie, la Chine et l'Italie. Les principaux produits importés sont le pétrole raffiné, le fer et l'acier, les machines industrielles, les avions, les véhicules, les céréales, ainsi que d'autres produits alimentaires.


Plus d'informations sur la page "How to Export to Libya" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Le contexte politique

Le pouvoir exécutif
Auparavant, le régime libyen, en particulier son système politique et économique, était basé sur le Livre Vert, oeuvre fondatrice du Colonel Kadhafi qui voyait en ce livre une troisième théorie universelle de synthèse entre le libéralisme et le marxisme.

Depuis la guerre civile et le changement politique qui a suivi, l'ONU a reconnu le Conseil national de transition libyen (CNT) comme l'autorité légitime pour gouverner la Libye jusqu'à ce qu'un gouvernement intérimaire soit mis en place. Le CNT a établi un gouvernement de transition le 22 Novembre 2011. Les Libyens doivent prochainement élire une assemblée constituante qui devra rédiger une nouvelle constitution. La période de transition est régie par la Déclaration constitutionnelle du 3 Août 2011.

Le pouvoir législatif
Auparavant, le pouvoir législatif en Libye était monocaméral. Le parlement était constitué du Congrès Général du Peuple (CGP). Ses membres étaient des représentants élus (appelés secrétaires) de près de 600 institutions appelées "Congrès du Peuple de base". Leur mandat était de 4 ans.

Depuis la chute du régime du Colonel Kadhafi, le Conseil national de transition libyen (CNT) qui dirige le pays doit travailler à l'établissement d'une nouvelle constitution.
Les principaux partis politiques
La Lybie a le plus grand mal à asseoir la légitimité de son parlement, qui était supposé assurer un rôle de transition. Afin de gagner du soutien, les partis cherchent maintenant à établir des alliances et former des coalitions. Celles-ci tendent de plus en plus à devenir des factions islamistes. Les principales forces politiques du pays sont :
- L'Alliance des Forces Nationales (AFN) : libéral, coalition modérée rassemblant au moins 58 partis, détient presque la moitié des sièges au parlement, professe un "islam modéré"
- Le Parti de la Justice et de la Construction (PJC) : droite, ne participe pas au gouvernement, branche importante des Frères Musulmans, Islamiste, ne peut plus opérer au grand jour
- Bloc de Loyauté Envers les Martyrs : fondamentaliste, islamiste, rassemble plusieurs petites factions des Frères Musulmans

Parmi les autres partis, on trouve Ya Biladi, La Voix des Femmes Libyennes, et les Salafistes

Chefs de gouvernement :
Président du Conseil présidentiel et le Premier ministre : Fayez AL-SARRAJ (depuis le 30 mars 2016)
Les prochaines élections
À déterminer

Les conditions de vie

Santé et sécurité

Les précautions sanitaires
Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé des voyageurs en provenance de zones infectées. 

Les vaccins DTP et hépatite A sont fortement recommandés pour tout séjour en Libye, tout comme la vaccination contre la Typhoïde, l'hépatite B et la rage si le séjour est plus long.

Pour plus d'information sur les conditions sanitaires
Conseils aux voyageurs sur ce site canadien bilingue
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Pour plus d'information sur les conditions de sécurité
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Contacter votre ambassade
Ambassade de France en Libye
 

Les numéros d'urgence

Services d'urgence 193

Décalage horaire et climat

L'heure qu'il est en ce moment
Il est %H:%M à Tripoli
L'heure d'été
GMT + 1

Carte des zones de décalage horaire

Fuseau(x) horaire
 
Le type de climat

Niveau moyen des températures et des précipitations

 
Climat

Les ressources utiles

Trouver un appartement
Appartements à louer en Libye
Appartements à louer à Tripoli

Appartements à louer
Trouver un emploi
Site de recrutement spécialisé sur la Libye

Télécommunication

Les codes internationaux
Pour contacter un correspondant à l'étranger vous devrez composer : le préfixe international + l'indicatif + le numéro d'appel de votre correspondant (sans le 0 au début).
Pour appeler en Libye depuis la France, composer le 00 (ou +) +218.
Pour appeler en France depuis la Libye, composer le 00 (ou +) 33.
L'utilisation des téléphones portables
En Libye le réseau GSM est 900.
Suffixe internet
 .ly