X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

Italie | Données Générales

Conjoncture économique, principaux secteurs d'activité, commerce extérieur, contexte politique, conditions de vie, santé, sécurité


Données générales Carte d'Italie

Capitale : Rome

Heure locale :
Il est %H:%M à Rome, Milan

Taux de change au :

Prévision de croissance du PIB : 1,3% en 2016

Stocks d'IDE : 335 335 millions USD en 2015

Risque pays : Consultez l'analyse risque-pays d'Italie proposée par Crecimundi.

Liberté économique :
Note : 61,7/100
Classement : Modérément libre
Rang mondial : 80/178
Rang régional : 34/43

Carte de la Liberté Economique dans le monde
Source : Indice de liberté économique 2015, Heritage Foundation

Présentation

Conjoncture économique

L'économie italienne a été fortement touchée par la crise financière mondiale: elle s’est contractée plus de 9% depuis 2007 et fait face à 13 trimestres de récession. Bien que l'économie italienne ait émergé de la récession au premier trimestre de 2015 et a connu une croissance de 0,8% en 2015, cette croissance a été inférieure aux attentes du gouvernement italien. La production industrielle a augmenté de 1,8% entre Janvier et Octobre 2015, mais la croissance de l'Italie est encore inférieure à la moyenne de la zone euro. En outre, la dette publique reste à des niveaux élevés, à 2,2 billions EUR, ce qui représente 132% du PIB.

En dépit de ces préoccupations, les réformes menées par le gouvernement italien aident apparemment à pousser l'économie dans la bonne direction. Matteo Renzi, actuellement le premier ministre de l'Italie et le troisième PM depuis 2013, a mis en œuvre de nombreuses réformes, en mettant l'accent sur des lois sur le travail et l'emploi, l'administration publique, la fiscalité et la relance de la consommation grâce à une baisse des impôts. L'année 2015 a vu l'introduction de nombreux changements. Au cours de l'année, Renzi a introduit une «Loi sur l'emploi», qui a créé des contrats à durée indéterminée pour les travailleurs nouvellement embauchés. Il y avait aussi une augmentation des dépenses publiques, et une réforme fiscale a été mise en place visant les ménages à faible revenu. Tout ceci a contribué à renforcer la confiance des consommateurs, qui a grimpé à un niveau record depuis 2002. L'inflation a fortement diminué et un plan de paiement des arriérés par le gouvernement Renzi a réduit les paiements en retard, un problème commun qui sévissait dans le secteur public. Après presque un an de négociations avec la Commission européenne, un accord a été conclu pour aider les banques italiennes en difficulté à vendre leurs prêts non performants, ce qui permet au gouvernement italien de fournir des garanties partielles pour soutenir les ventes de mauvais portefeuilles de prêts comme obligations à des investisseurs privés. Le budget de cette année visait à relancer l'économie, à  améliorer les comptes publics et à créer des emplois. Bien qu'il comprenne  des mesures favorables à la fois aux ménages et aux entreprises, la confiance des entreprises est tombée à son plus bas niveau pendant à près un an.

Le taux de chômage, qui a augmenté depuis la crise financière mondiale, se situe à 11,9%. Les jeunes ont été les plus durement touchés, avec un taux de chômage proche de 40%. Les inégalités régionales entre le Nord très industrialisé et dynamique et les régions rurales pauvres du Sud du Mezzogiorno sont encore élevées, et le crime organisé reste un problème.


Principaux secteurs d'activité


L'Italie est l'un des principaux acteurs agricoles de l'Union européenne; Italie est le plus grand producteur européen de riz, de fruits, de légumes et de vin. Le secteur agricole compte pour environ 2% du PIB italien et est fortement tributaire de l'importation de matières premières utilisées dans la production agricole due aux ressources naturelles limitées du pays. Les importations italiennes de matières premières sont responsables de plus de 80% de l'énergie du pays.

L'activité industrielle italienne est principalement concentrée dans la partie nord du pays, y compris dans les villes comme Turin, Milan et Venise. Une grande partie de l'industrie italienne est composée de petites et moyennes entreprises familiales, avec plus de 90% des entreprises industrielles italiennes ayant moins de 100 employés. L'Italie est le sixième plus grand marché d'exportation de l'Union européenne, et ses produits de luxe en sont la raison majeure: le pays est le plus grand exportateur mondial de produits de luxe. Les autres grandes industries italiennes comprennent des machines de précision, les véhicules automobiles, les produits chimiques, les produits pharmaceutiques, les appareils électriques, la mode et les vêtements.

Le secteur des services représente environ 74% du PIB italien et emploie environ 70% de la population active du pays. Le tourisme - l'une des industries les plus dynamiques et les plus rentables en Italie - représente la plus grande partie du secteur des services. L'Italie est le cinquième pays le plus visité au niveau international et le troisième le plus visité de l'Union européenne.


Plus d'informations sur la page "Market Analyses about Italy" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Commerce extérieur

L'Italie est le 8ème plus grand exportateur et 11e importateur mondial, et le commerce constitue près de 56% de son PIB (OMC, moyenne 2012-2014). Les produits manufacturés représentent plus de 90% des exportations du pays.

Depuis la crise de la dette souveraine en 2010 et après plusieurs années du déficit commercial, l'Italie a changé de direction. Au cours des neuf premiers mois de 2015, la reprise du commerce extérieur spectaculaire du pays a continué, avec la balance commerciale qui a atteint un niveau record de 35 milliards d'euros. En 2014, les exportations ont augmenté de 2% , tandis que les importations ont diminué de 1,6% due en partie à la baisse des prix de l'essence et de la demande intérieure.

Ses principaux partenaires commerciaux sont l'Union européenne (en particulier, l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni), les États-Unis, et la Suisse.


Plus d'informations sur la page "How to Export to Italy" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Le contexte politique

Le pouvoir exécutif
Le Premier Ministre est le chef du gouvernement et il détient le pouvoir exécutif, qui comprend l'exécution de la loi et la direction des affaires courantes du pays. Le Premier Ministre est nommé par le Président et confirmé par le Parlement, sur la base du soutien de la majorité. Son mandat est de cinq ans. Le Conseil des Ministres est nommé par le Premier Ministre et approuvé par le Président.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif en Italie est bicaméral. Le Parlement est constitué de deux chambres : le Sénat (Senato della Repubblica) qui compte 315 membres et la Chambre des députés (Camera dei deputati) qui en compte 630. Le suffrage universel a fait partie des élections italiennes depuis la rédaction de la Constitution en 1948, mais la loi électorale italienne a changé considérablement au cours des années. Le système électoral a été modifié en 2015 (avec des changements qui sont entrés en vigueur le 1er Juillet 2016) et en 2005. À l'heure actuelle, les membres des deux chambres sont élus directement par le biais d'un système de vote en bloc (à l'échelle nationale pour la Chambre des députés et au niveau régional pour le Sénat) avec différents seuils en place pour encourager la formation de coalitions. Les coalitions gagnantes reçoivent au moins 55% des sièges (au niveau national à la Chambre des députés et au niveau régional au Sénat), tandis que les sièges restants sont proportionnellement répartis entre les partis minoritaires. Le système a été critiqué pour l'instabilité qu'il a apportée, conduisant à des modifications en 2015.

La nouvelle loi électorale (connu sous le nom Italicum) s'applique uniquement à la Chambre des députés et prévoit un système à deux tours basé sur la liste du parti avec la représentation proportionnelle et une prime majoritaire et le seuil électoral de 3%. Les candidats vont maintenant concourir dans 100 circonscriptions plurinominales avec des listes ouvertes (à l'exception d'un seul candidat choisi par le parti d'être le premier élu). Le Sénat a voté en 2015 pour diminuer ses pouvoirs, mettant fin à des décennies d'instabilité et de luttes de pouvoir avec la Chambre des députés. Ces modifications doivent être ratifiées par un référendum, qui devrait avoir lieu en Octobre 2016.

La branche exécutive du gouvernement dépend directement ou indirectement de soutien du Parlement, souvent exprimé par un vote de confiance. Le premier ministre ne peut pas dissoudre le Parlement. Les citoyens italiens jouissent de droits politiques considérables.
Les principaux partis politiques
Le parlement italien fonctionne selon un système multipartiste. Depuis 2013, le paysage politique a été largement restructuré. On peut grossièrement le diviser en trois coalitions :

Centre-gauche :
- Partito Democratico (PD)
- Sinistra Ecologia e Libertà (SEL)
Centre-droit :
- Forza Italia (FI)
- Nuovo Centro Destra (NCD)
- Lega Nord
Centre :
- Scelta Civica per l'Italia
- Per l'Italia

Chefs de gouvernement :
Président : Sergio MATTARELLA (depuis février 2015)
Premier ministre : Matteo RENZI (depuis le 22 février 2014) - Parti démocrate
Les prochaines élections
Élections Générales : avant 2018
Présidentielles : 2020

Les conditions de vie

Santé et sécurité

Les précautions sanitaires
Il n'y a aucune vaccination obligatoire. L'eau est de bonne qualité en Italie. Toutefois, il est conseillé d'utiliser de l'eau en bouteille dans la région de Naples.
Les hôpitaux internationaux
Hôpital International Salvator Mundi
The Milan Clinic
Pour plus d'information sur les conditions sanitaires
Les pages de l'Organisation mondiale de la Santé dédiées à l'Italie
Visiter le site du Ministère de la Santé
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Pour plus d'information sur les conditions de sécurité
Les conseils du Ministère canadien des Affaires étrangères
Les avertissements pour les voyageurs donnés par le Département d'Etat américain.
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Contacter votre ambassade
Ambassade de France en Italie
 

Les numéros d'urgence

Police 113
Ambulance 118
Pompiers 115
Assistance Européenne 803803
Anti-incendie 1515

Décalage horaire et climat

L'heure qu'il est en ce moment
Il est %H:%M à Rome, Milan
L'heure d'été
Heure d'été de mars à octobre.

Carte des zones de décalage horaire

Fuseau(x) horaire
 
Le type de climat
Climat montagnard dans le Nord, continental en plaine et méditerranéen dans les régions côtières. En moyenne, les températures varient entre 11°C et 19°C.
Pour plus d'informations
Le site de la Météorologie italienne

Niveau moyen des températures et des précipitations

 
Climat

Les ressources utiles

Hôtels
Environ 40 000 hôtels. Les tarifs varient selon la classe, la saison, les prestations et le lieu. Les hôtels sont nombreux à Rome, mais il est néanmoins recommandé de réserver. Les tarifs sont élevés, et les suppléments nombreux.
Voir le site de l'Association nationale des hôtels (Federalberghi)
Locations
Location de villas, appartements et chalets dans la plupart des lieux de vacances.
Locations en Italie
Logement chez l'habitant
Chambre à louer dans des appartements. Une façon de bien connaitre la vie dans une maison italienne.
Easystanza.it
Camping et caravaning
Le camping est très populaire. L'office de tourisme local de la ville la plus proche fournira tous les détails sur les terrains les mieux adaptés. Les grands campings louent tentes et caravanes. Il existe plus de 2 100 terrains de camping.
Regardez le site de la "Azienda Autonoma Soggiorno e turismo" de la localité où vous voulez aller.
Auberge de Jeunesse
Il existe plus de 100 auberges de jeunesse membres de l'Association Auberge de Jeunesse. Pendant l'été, il est nécessaire de réserver.
Le site de l'Association italienne des auberges de jeunesse.
Trouver un appartement
Casa click
Internet immobiliare

Immobiliare
Trouver un emploi
Infojob.it (in Italian)
Job on line
Agenzie Interinali

Télécommunication

Les codes internationaux
Pour contacter un correspondant à l'étranger vous devrez composer : le préfixe international + l'indicatif + le numéro d'appel de votre correspondant (sans le 0 au début).
Pour appeler en Italie depuis la France, composer le 00 (ou +) +39.
Pour appeler en France depuis l'Italie, composer le 00 (ou +) 33.
L'utilisation des téléphones portables
Les portables utilisés sont les GPRS.
Suffixe internet
.it