fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Sanctions : l’IFRI se penche sur les perspectives de la politique européenne

Révolue la période où les sanctions servaient d’instrument au service d’une vision partagée du monde ? Dans un rapport publié par l’Institut français des relations internationales (IFRI) et intitulé « La politique de sanctions de l’UE : ambitions multilatérales contre logique de puissance »*, Eric-André Martin  valide ce constat. Avec la fin du multilatéralisme, les sanctions tendent aujourd’hui à redevenir ce qu’elles sont par nature : un outil de puissance. Une évolution à laquelle l’Union européenne (UE) aura bien du mal à s’adapter, estime cet expert, et ceci pour deux raisons : d’abord parce que le poids économique et commercial de l’UE est appelé à se réduire ; du fait, ensuite, de la politique américaine, promue par Donald Trump, qui remet en cause l’efficacité des sanctions multilatérales. Pour rester dans la course, l’Europe devra donc veiller à faire évoluer ses politiques commerciales et de concurrence à l’aune de ces nouveaux enjeux, « dont dépend en partie sa sécurité économique », souligne le document. L’UE, l’un des plus grands émetteurs de sanctions dans le monde Depuis les années 90 - décrites comme « la décennie des sanctions », avec l’adoption de plus de 50 nouveaux régimes - l’UE a...

L'accès à la totalité de l'article (1227 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Sanctions : l’IFRI se penche sur les perspectives de la politique européenne
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >