fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 1

Pourquoi moins de 10 %
des entreprises qui exportent
utilisent l’assurance prospection ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 2

Les incoterms, c’est quoi ?
Et ça sert à quoi ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 3

Où trouver les bonnes formules
de votre lettre en anglais ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 4

Comment former
un salarié
à l’export ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

X
X

Ça bouge dans les organisations (gratuit) : Schenker / Maroc, France / Allemagne

Schenker / Maroc : Schenker Maroc, la filiale marocaine de DB Schenker, la division transport et logistique de l'opérateur ferroviaire allemand Deutsche Bahn, a annoncé le 3 juin avoir signé le 14 mai dernier une convention OEA sécurité-sûreté avec l’Administration des douanes et des impôts indirects (ADII) du Maroc. La signature de cette convention, précise DB Schenker dans un communiqué, « valide définitivement » le statut d’OEA (opérateur économique agréé), option « sécurité et sûreté », obtenu en 2018, et dont les facilités étaient en cours de négociation avec l’ADII. « Le statut d’OEA sécurité et sûreté n’existait pas jusqu’à présent au Maroc », a déclaré Eric Thizy, directeur général de Schenker Maroc, cité dans le communiqué. « Nous avons, a-t-il précisé, proposé un certain nombre d’avantage et l’Administration des douanes a été très à l’écoute, dans une réelle démarche d’amélioration des procédures, pour développer la compétitivité des flux internationaux ».

France / Allemagne : lors du conseil des ministres du 3 juin, Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, a présenté le Traité d'Aix-la-Chapelle, signé le 22 janvier par la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron pour compléter le Traité de l’Élysée de 1963. De nouveaux sujets de coopération y figurent, notamment dans le domaine transfrontalier. Ainsi, une stratégie de convergence économique doit permettre d'harmoniser la déclinaison du droit européen pour éviter les distorsions de concurrence et de créer des zones de développement économique dotées de règles communes. Parmi les priorités, sont également mentionnés l'approfondissement de la coopération étrangère et de défense, un effort accru en matière de culture et de recherche, avec, par exemple, la possibilité de fonder un Erasmus professionnel et des campus de formation, et le lancement de plusieurs projets dans la transition énergétique ou l'intelligence artificielle. Enfin, le Traité d'Aix-la-Chapelle prévoit un renforcement des institutions, avec, en particulier, un conseil des ministres franco-allemand qui élaborera un programme pluriannuel de projets.

Contenu associé

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >