fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Du fait des nouvelles mesures de sécurité sanitaire, l’envoi des magazines en version papier sera retardé.
Par ailleurs, nos journalistes continuent à vous donner l’actualité du secteur sur notre site et nos réseaux sociaux alors restez connectés !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Afrique / Export : la France peut regagner 1,5 point de part de marché

28 juin 2018


La situation est grave, mais pas désespérée. C’est ainsi que l’on pourrait résumer d’un trait rapide la dernière étude de l’assureur-crédit Coface, intitulée « Course aux parts de marché en Afrique : l’échappée française reprise par le peloton européen ». De fait, la France a perdu le rang de premier fournisseur européen du continent, au bénéfice de l’Allemagne. L'Espagne a aussi gagné du terrain, de même que la Turquie ou l'Inde. La poussée la plus forte est bien sûr celle de la Chine, indiquent les trois auteurs : Bruno De Moura de Fernandes, Ruben Nizard et Erwan Madelenat. Les nouveaux venus font de l'ombre à la France, certes, mais elle a les moyens de réagir, assurent-ils. Lors d’une conférence organisée le 20 juin, Ruben Nizard a ainsi affirmé que la France pouvait gagner 1,5 point de part de marché (PDM), parce que « des marges de progression existent » dans la zone orientale et australe, ainsi qu'au Maghreb et dans la bande sahélienne. Un optimiste qui ne paraît pas aberrant, compte tenu de la connaissance du marché et des positions sur ce continent des entreprises de l'Hexagone. Ce n'est pas le hasard si la PDM de la France est supérieure en Afrique que dans le monde, avec 5,5 % en 2017 contre 3 % pour la moyenne...

L'accès à la totalité de l'article (1054 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé