Le Moci https://www.lemoci.com Le Moniteur du Commerce International Wed, 21 Feb 2018 14:27:03 +0100 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.4 Vin / International : la Chine et les États-Unis tirent la consommation https://www.lemoci.com/actualites/entreprises-secteurs/vin-international-chine-etats-unis-tirent-consommation/ Wed, 21 Feb 2018 11:51:03 +0000 https://www.lemoci.com/?p=106203
La consommation mondiale de vin devrait atteindre la valeur record de 224,5 milliards de dollars en 2021 et 2,66 milliards de caisses de 9 litres, d’après les dernières prévisions de l’étude annuelle de Vinexpo et du cabinet IWSR, révélées  dans un communiqué en date du 20 février. Vinexpo, qui prépare son salon de Hong Kong […]

Cet article Vin / International : la Chine et les États-Unis tirent la consommation est apparu en premier sur Le Moci.

]]>

La consommation mondiale de vin devrait atteindre la valeur record de 224,5 milliards de dollars en 2021 et 2,66 milliards de caisses de 9 litres, d’après les dernières prévisions de l’étude annuelle de Vinexpo et du cabinet IWSR, révélées  dans un communiqué en date du 20 février.

Vinexpo, qui prépare son salon de Hong Kong (29-31 mai) met ainsi l’accent sur la Chine qui « deviendra le deuxième marché du vin en valeur derrière le leader mondial que sont les États-Unis » et dont « la consommation chinoise devrait augmenter de plus d'un tiers pour s’élever à 23 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années et atteindre un volume de 192 millions de caisses ».

Pour autant, les États-Unis, plus important marché du vin au monde avec plus de 36 milliards de dollars en 2017, « devraient connaître une croissance de plus de 25 % à l'horizon 2021 et dépasser les 45 milliards de dollars ».

Par produit, quelques indications : le vin effervescent devrait croître en moyenne de 2 % par an jusqu'en 2021, principalement en Amérique du Nord ; en 2021 également, la consommation mondiale de prosecco atteindra 40 millions de caisses, dépassant ainsi le champagne et le cava. Le Royaume-Uni en restera le premier consommateur, mais la progression la plus forte sera aux États-Unis.

F.P

Pour prolonger :
-Vins et spiritueux / Export : nouveau record des ventes grâce aux États-Unis et à la Chine
-Vin / Export : le champagne en effervescence hors UE

-Commerce extérieur : le plongeon du déficit des biens plombe le bilan 2017
-Vin / États-Unis : la France grignotera des parts de marché à l’Italie et l’Australie
-UE-Canada / Agroalimentaire : les fromages et vins, grands vainqueurs du CETA
-Chine / Vin : ce qu’il faut savoir sur les “Millennials” et les procédures d’exportation

Cet article Vin / International : la Chine et les États-Unis tirent la consommation est apparu en premier sur Le Moci.

]]>
Réseau / International : ce qu’il faut savoir des six lauréats des premiers trophées du Club V.I.E https://www.lemoci.com/actualites/carrieres/reseau-international-ce-quil-faut-savoir-des-six-laureats-des-premiers-trophees-du-club-v-i-e/ Mon, 19 Feb 2018 15:30:58 +0000 https://www.lemoci.com/?p=105621
Les noms des six volontaires internationaux en entreprises (VIE), lauréats de la première édition des Trophées des talents internationaux organisée par le Club V.I.E (Volontaires internationaux pour entreprendre)*, ont été dévoilés à Paris lors d’une soirée cocktail, le 7 février, au prestigieux Cercle de l’Union interalliée, rue du Faubourg Saint-Honoré. Ces trophées, qui valorisent les plus […]

Cet article Réseau / International : ce qu’il faut savoir des six lauréats des premiers trophées du Club V.I.E est apparu en premier sur Le Moci.

]]>

Les noms des six volontaires internationaux en entreprises (VIE), lauréats de la première édition des Trophées des talents internationaux organisée par le Club V.I.E (Volontaires internationaux pour entreprendre)*, ont été dévoilés à Paris lors d’une soirée cocktail, le 7 février, au prestigieux Cercle de l’Union interalliée, rue du Faubourg Saint-Honoré.

Ces trophées, qui valorisent les plus beaux parcours de volontaires internationaux en entreprises (VIE), ont été décernés dans quatre catégories – Entrepreneur, Parcours international, Rayonnement de la France à l'international, Jeune talent – auxquels s'ajoutait un Coup de cœur du jury. Les lauréats sont :

  1. Rayonnement de la France à l’international : Xavier Chartier (notre photo, avec Martine Partrat, directrice des partenariats chez Air France )
  2. Entrepreneur : François Jarrossay et Adrien Planes
  3. Parcours international : Yacine Sid Ahmed
  4. Jeune talent : Charlotte Serres
  5. Prix Coup de cœur du jury : Thibaut Lugagne

1. Rayonnement de la France à l’international : Xavier Chartier (Côte d'Ivoire)
Xavier Chartier a effectué sa mission de VIE (juillet 2015-juillet 2017) en Côte d’Ivoire pour Bpifrance qui l’a mandaté pour ouvrir dans le pays son premier bureau de représentation en Afrique.
Xavier Chartier connaissait la Côte d’Ivoire pour y avoir suivi deux années de sa scolarité pendant son enfance. « J'étais convaincu d'une chose, que la Côte d'Ivoire allait retrouver son dynamisme économique et sa place dans la sous-région en Afrique de l'Ouest », a déclaré le jeune homme de 28 ans, au moment de recevoir son trophée des mains de son « mentor » Pedro Novo, directeur des Financements export de Bpifrance, et en présence d'Eric Tainsh, Manager Bpifrance Export.

Xavier Chartier, unique représentant de Bpifrance en Afrique, était hébergé dans les bureaux de Business France à Abidjan. Sa mission consistait, d'une part, à faire connaître la banque publique d’investissements sur le continent, et d'autre part, à présenter sa gamme de solutions de financement. Pendant son VIE, le jeune Français a rencontré de nombreux chefs d'entreprises français qui participaient à des forums d’affaires sur le continent pour leur présenter l'offre de crédit export (crédit acheteur et crédit fournisseur), produit phare de Bpifrance. Une mission réussie avec brio puisque le jeune VIE a été à l’origine de deux contrats de financements crédit export, signés lors du troisième séminaire intergouvernemental franco-sénégalais à Matignon le 19 octobre 2017.

Xavier Chartier s’est déclaré « fier » d’avoir intégré Bpifrance, une banque publique avec « à la fois le financement, l'investissement et la garantie au sein d'un même guichet ». Après son VIE, il est resté en Côte d'Ivoire où il travaille désormais pour le groupe Deloitte en tant que consultant en conseil financier à Abidjan. « Mettez l'Afrique dans vos business plans », a-t-il conclu, reprenant un refrain si souvent martelé par Pedro Novo. Le jeune consultant a également souhaité délivré un message aux anciens du réseau, dont certains étaient présents lors de la soirée : « Faites-vous votre propre opinion sur le continent ! ».

Le prix Rayonnement de la France à l'international était parrainé par Air France.

2. Entrepreneur : François Jarrossay (Hong Kong) et Adrien Planes (Gabon)
Après avoir intégré HEC Montréal et obtenu son DESS en Business Sustainable Development, François Jarrossay est parti en Asie où il a effectué une mission de VIE de 24 mois (2013-2015) à Hong Kong pour l’entreprise française Lucibel, experte dans la conception et la production des luminaires et systèmes d'éclairage à base de LED. Il était responsable du sourcing de produits d’éclairage LED.

Le jeune homme a attrapé le virus de l’entreprenariat et de l’international. Aujourd’hui, il vit à Dubaï où il a créé il y a un an et demi la société Lumen at work, spécialisée dans l'éclairage LED. La start-up conçoit des produits pour l’éclairage extérieur (lieux publics…) et l'indoor (hôtels, malls, écoles). L'entrepreneur français de 31 ans s’est associé au concepteur et fabricant d'éclairage public tricolore, Ragni, basé à La Gaude près de Nice, pour proposer des solutions d’éclairage à valeur ajoutée made in France. Il a proposé ses solutions pour l’Exposition universelle de Dubaï 2020 et pour le Louvre Abu Dhabi.

Pour sa part, vainqueur de l’appel à projet « MDR », lancé en octobre 2015 par Canal +, pour réaliser des séries de fiction humoristique pour l'Afrique, Adrien Planes a ainsi adapté le format court de France 2 Parents mode d’emploi. Après sa mission de VIE (2016) pour la chaîne cryptée, le jeune Français de 29 ans a fondé la société audiovisuelle “On Est Ensemble Productions”, basée à Abidjan et Libreville, qui développe des feuilletons TV en Afrique et produit notamment pour la télévision africaine Parents mode d’emploi.

Le prix Entrepreneur était parrainé par Sodexo Sports & Loisirs.

3. Parcours international : Yacine Sid Ahmed (Indonésie)
Basé en Autriche à Vienne où il travaille à l'ONU sur un système de détection d’essais nucléaires, Yacine Sid Ahmed, 35 ans, est récompensé aujourd'hui pour son parcours à l'international, commencé en Indonésie comme VIE pour le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Pendant cette mission de trois ans (2007-2010), ce diplômé de l'École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne s'est investi dans la mise en place d’un système d’alerte au tsunami basé sur les tremblements de terre en Indonésie. Il fut, ensuite, ingénieur spécialisé dans la gestion d’opérations de prospection pétrolière du désert du Sahara algérien jusqu’à la jungle de Papouasie.

Le prix Parcours international était parrainé par Fusalp (vêtements de ski).

4. Jeune talent : Charlotte Serres (Mexique)
Après avoir étudié à Sciences Po et Oxford, Charlotte Serres a fait une mission de VIE au Mexique (2013-2015) pour la société d'assurance Axa. Aujourd’hui, la jeune femme de 28 ans est sous-directrice responsable de la transformation de l'innovation chez Axa au Mexique. Durant sa jeune carrière, elle s'est également impliquée dans le développement de deux startups dans le covoiturage et l'assurance.

Le prix Jeune talent était parrainé par Air France.

5. Prix Coup de cœur du jury : Thibaut Lugagne (Madagascar)
Thibault Lugagne a effectué son VIE de septembre 2013 à juillet 2015 pour le groupe Casino à Madagascar. Ce jeune Français de 29 ans était chargé de mission et responsable marketing et communication pour l’enseigne de distribution. Après quatre années à Madagascar, Thibault Lugagne s’est associé à la Compagnie du miel, une société locale qui livrait son produit à des distributeurs qui le mélangeaient à d’autres miels pour la grande consommation. Il a décidé de réorienter la stratégie de ce producteur pour redonner sa juste place et son juste prix à son miel, et réinvestir les fonds dans la formation d’apiculteurs locaux à Madagascar.

Ce trophée était parrainé par April International (assurance voyageurs et expats).

Venice Affre

(*) Le Club V.I.E est une association basée à Paris. Son réseau compte aujourd’hui 14 000 membres – anciens VIE (volontaire international en entreprise), VSNE (volontaire au service national en entreprise), VIA (volontaire international en administration) et CSNE (coopérant du service national en entreprise) – présents dans 177 villes de 80 pays à travers le monde. Son président, Antoine Vernholes, a rappelé lors de la soirée de remise des prix 2018 et de networking l'objectif fixé d'atteindre les 20 000 membres à la fin de l'année.

 

Pour en savoir plus :
Consultez le site Internet du Club V.I.E : http://www.clubvie.fr/

Pour prolonger :
- Guide 2017 des formations : le V.I.E, un atout maître des entreprises et des jeunes diplômés
- Guide 2017 des formations : le V.I.E mode d’emploi
- France / Russie : trois jeunes managers français lauréats du Grand prix V.I.E
- Entreprises / International : pour ses 10 ans, le Club V.I.E se fixe l’ambition de doubler de taille

Lire également nos guides :
- Guide 2017 des formations au commerce international
- Guide de la mobilité internationale, 5e édition 2017

Cet article Réseau / International : ce qu’il faut savoir des six lauréats des premiers trophées du Club V.I.E est apparu en premier sur Le Moci.

]]>
Vin / Export : le champagne en effervescence hors UE https://www.lemoci.com/actualites/entreprises-secteurs/vins-export-le-champagne-en-effervescence-hors-ue/ Fri, 16 Feb 2018 10:36:33 +0000 https://www.lemoci.com/?p=105970
Si les ventes de champagne ont atteint un record en 2017 à 4,9 milliards d’euros, en hausse de 9 % par rapport à l’exercice précédent, elles le doivent à la demande et à son excellente valorisation dans les pays et des régions hors Union européenne (UE), comme les États-Unis et l’Asie-Pacifique. D’après la Fédération des […]

Cet article Vin / Export : le champagne en effervescence hors UE est apparu en premier sur Le Moci.

]]>

Si les ventes de champagne ont atteint un record en 2017 à 4,9 milliards d’euros, en hausse de 9 % par rapport à l’exercice précédent, elles le doivent à la demande et à son excellente valorisation dans les pays et des régions hors Union européenne (UE), comme les États-Unis et l’Asie-Pacifique.

D’après la Fédération des exportations de vins et spiritueux (Fevs), qui présentait le bilan 2017 de la profession (*), le 14 février à Paris, le champagne aurait bénéficié d’une hausse de 7,4 % de ses exportations à 2,82 milliards d’euros.

Baisse des ventes en France et dans l’UE

En volume, dans un communiqué de presse paru le 12 février, le Comité interprofessionnel du vin de champagne (CIVC) indique que les ventes à l’étranger ont progressé de 3,5 % à 153,6 millions de bouteilles, alors que les ventes totales n’ont progressé que de 0,4 % à 307,3 millions de bouteilles.

Dans le détail, le marché français a reculé de 2,5 % à 153,7 millions de bouteilles et l’export dans l’UE de 1,3 % à 76,6 millions de cols. Fin 2017, les pays tiers viraient ainsi en tête, ayant acheté 77 millions de bouteilles, soit une hausse de 9 %.

Selon la Fevs, dans le total des livraisons de vins français à l’étranger, le champagne représentait en 2017 des parts de 9 % en volume et 33 % en valeur. En volume, le bordeaux a pesé plus, avec une part de 17 %, mais en valeur, c’est le contraire, le bordeaux ne comptant que pour 24 %.

 

François Pargny

* Vins et spiritueux / Export : nouveau record des ventes grâce aux États-Unis et à la Chine

Pour prolonger :
-Commerce extérieur : le plongeon du déficit des biens plombe le bilan 2017
-Vin / États-Unis : la France grignotera des parts de marché à l’Italie et l’Australie
-UE-Canada / Agroalimentaire : les fromages et vins, grands vainqueurs du CETA
-Chine / Vin : ce qu’il faut savoir sur les “Millennials” et les procédures d’exportation

Cet article Vin / Export : le champagne en effervescence hors UE est apparu en premier sur Le Moci.

]]>
Vins et spiritueux / Export : nouveau record des ventes grâce aux États-Unis et à la Chine https://www.lemoci.com/actualites/entreprises-secteurs/vins-et-spiritueux-export-nouveau-record-des-ventes-grace-aux-etats-unis-et-a-la-chine/ Fri, 16 Feb 2018 09:30:25 +0000 https://www.lemoci.com/?p=105949 Antoine Leccia, président de la Fevs
Grâce à une hausse d'un milliard d’euros sur 2016, les exportations françaises de vins et spiritueux se sont élevées à 12,9 milliards d’euros l’an dernier, une progression due pour un tiers aux marchés chinois, hongkongais et singapourien et pour un quart au débouché américain. « Ce sont ainsi les pays tiers qui tirent la croissance », […]

Cet article Vins et spiritueux / Export : nouveau record des ventes grâce aux États-Unis et à la Chine est apparu en premier sur Le Moci.

]]>
Antoine Leccia, président de la Fevs

Grâce à une hausse d'un milliard d’euros sur 2016, les exportations françaises de vins et spiritueux se sont élevées à 12,9 milliards d’euros l’an dernier, une progression due pour un tiers aux marchés chinois, hongkongais et singapourien et pour un quart au débouché américain.

« Ce sont ainsi les pays tiers qui tirent la croissance », a commenté Antoine Leccia (notre photo), le président de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (Fevs) et du directoire du groupe AdVini, lors de la présentation des résultats 2017, à Paris, le 14 février.

Les trois premiers marchés : États-Unis, Royaume-Uni, Chine

D’après la Fevs, « si l’Union européenne affiche un net rebond (+4,5 %), après deux années en retrait, la croissance résulte à plus de 80 % du dynamisme des pays tiers ».

Aujourd’hui, l’Union européenne (UE) ne représente plus qu’un tiers du total. Par pays, les livraisons tricolores ont bondi de 24,5 % en Chine et de 9,5 % aux États-Unis. Si le pays de l’Oncle Sam, en absorbant pour près de 3,08 milliards d’euros de produits français, est demeuré de loin le premier débouché de l’Hexagone, la Chine, avec 1,17 milliard, talonne désormais le Royaume-Uni, demeuré le deuxième marché avec 1,34 milliard d’euros.

L’Allemagne s'est hissée au 4ème rang, avec 843 millions d’euros, et la Belgique au 6ème, avec 612 millions, devancée de peu par Singapour, avec 831 millions d’euros.

Les effervescents en hausse de 50 % aux États-Unis

Ces trois dernières années, souligne la Fevs, les livraisons françaises aux États-Unis ont gagné 50 %. Un mouvement encore illustré en 2017 par le boom des exportations de vins de Provence (+ 46 %) et du cognac qui représentait 40 % des ventes de vins et spiritueux sur place. Les effervescents, comme le champagne, auraient aussi affiché une hausse de 50 %, au point que les États-Unis devraient « dépasser le Royaume-Uni comme marché en 2021 », a affirmé Juliette Monmousseau.

Interrogée sur la concurrence du prosecco, la directrice générale de Bouvet Ladubay (Val de Loire) a estimé que le succès de ce vin pétillant du nord de l’Italie au Royaume-Uni et aux États-Unis était « favorable ». Selon elle, il représentait une « opportunité » pour les effervescents français, dans la mesure où il profitait à « un mode de consommation régulier des bulles ». En 2017, le champagne a gagné 7,4 % pour atteindre 2,82 milliards d'euros d'exportations dans le monde.

Les risques liés au 'Brexit'

En Chine, la montée de la consommation de la classe moyenne a profité à toutes les régions viticoles, même si, précise la Fevs, le cognac et le bordeaux s’y taillent toujours la part du lion, avec 75 % des expéditions.

Malgré l’appréciation de l’euro face à la livre, les exportations outre-manche ont gagné 3 %. Interrogé sur l’impact du Brexit, Georges Haushalter, administrateur de la Compagnie médocaine des grands crus, a reconnu qu’il fallait se montrer « vigilant » et surveiller de près l’état des stocks britanniques et du système de redistribution en Asie.

Le représentant du bordeaux a, toutefois, cherché à minimiser les risques, en expliquant que depuis 800 ans bordeaux vend du claret (vin rouge léger) au Royaume-Uni. « Il y a une tradition, une familiarité, des réseaux historiques sur l’Extrême Orient, Hong Kong, Singapour, pour les grands vins, avec de plus en plus d’opérateurs, ce qui permettrait toujours de vendre en Asie, notamment en Chine », a précisé Georges Haushalter.

Outre-manche, « l'inquiétude, en particulier en grande distribution, porte surtout sur les vins à moins de 10 euros », a complété Antoine Leccia, car, selon lui, » la baisse de la livre pourrait affaiblir les volumes». Or, le Royaume-Uni était encore l’an dernier le deuxième débouché des vins tricolores, avec 1,1 milliard d’euros de ventes, certes loin des États-Unis, avec 1,56 milliard, mais aussi loin devant l’Allemagne, avec 688 millions d’euros, et la Chine, avec 664 millions.

Le Royaume-Uni était également le quatrième marché pour les spiritueux, avec un montant de 222 millions d’euros, malgré une baisse de 6,6 % sur 2016. Comme débouché, il était supplanté par Singapour, avec 483 millions de chiffre d’affaires, la Chine, avec 503 millions, et surtout les États-Unis, avec 1,5 milliard d’euros.

Bénéficier des accords de libre-échange

A noter la performance record du cognac, qui, avec 3,07 milliards d’exportations, a représenté plus de 73% du total des ventes de spiritueux. « Nous avons connu une croissance forte dans nos trois zones principales - Amérique du Nord, avec + 11,3 %, Asie, avec + 11,3 % également, et Europe, avec + 25,7 % - mais aussi tous les autres marchés, avec + 16 % », s’est félicité Patrick Raguenaud, à la tête du Bureau national interprofessionnel du cognac (Bnic) et directeur de Grand Marnier.

En dépit du chiffre record des exportations en 2017, Antoine Leccia met en garde. « Les risques géopolitiques et de fluctuation des monnaies nous maintiennent dans un certain brouillard ». La France a, certes, des atouts. « On est bien orienté en Chine et aux États-Unis », « les Français ont appris la notion d’intelligence culturelle », mais « il faut aussi lever les barrières tarifaires et non tarifaires aux frontières et donc travailler avec l’État et l’Union européenne pour avoir moins de freins et égaliser nos chances », a insisté le président de la Fevs.

Antoine Leccia faisait ainsi allusion à la Chine, où les vins de l’UE sont imposés à hauteur de 17 %, pendant qu’en vertu d’un accord commercial avec l’Australie et le Chili, les vins de ces deux pays n’y sont pas du tout imposés pour le premier et ne le seront plus sous peu pour le second.

S’agissant des accords de libre-échange (ALE) négociés par la Commission européenne, la fédération française est favorable à un ALE avec le Mercosur, le Marché commun du Sud, qui  regroupe le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay *. « Il y a un grand potentiel de développement », a estimé son délégué général, Nicolas Ozanam, son délégué général, qui a cité le Brésil, « où la France arrive loin derrière le Chili, l’Argentine, ou encore l’Italie et le Portugal ».

De même, l’ALE avec le Japon ** est favorable, dans la mesure où il prévoit un démantèlement tarifaire, une protection des identifications géographiques et des contraintes technologiques, par exemple, certaines pratiques œnologiques. Cet accord devrait entrer en vigueur début 2019.

François Pargny

(*) Lire UE / Mercosur : les négociateurs misent sur un accord formel fin février

(**) Lire UE/Japon : l’accord de libre-échange devrait entrer en vigueur début 2019 et UE / Japon : un accord de libre-échange aux dépens des États-Unis

Pour prolonger :

Vin / Export : le champagne en effervescence hors UE
Commerce extérieur : le plongeon du déficit des biens plombe le bilan 2017
Vin / États-Unis : la France grignotera des parts de marché à l’Italie et l’Australie
UE-Canada / Agroalimentaire : les fromages et vins, grands vainqueurs du CETA
Chine / Vin : ce qu’il faut savoir sur les “Millennials” et les procédures d’exportation

Cet article Vins et spiritueux / Export : nouveau record des ventes grâce aux États-Unis et à la Chine est apparu en premier sur Le Moci.

]]>
Royaume-Uni / Brexit : les conditions de la transition douloureuses pour Londres https://www.lemoci.com/actualites/pays-marches/royaume-uni-brexit-conditions-de-transition-douloureuses-londres/ Fri, 16 Feb 2018 08:00:38 +0000 https://www.lemoci.com/?p=105929
Rien ne va plus entre Londres et Bruxelles. Après une nouvelle semaine de pourparlers dans le cadre du ‘Brexit’, considérée à la Commission européenne comme l’une des plus tendues depuis leur lancement, les deux camps semblent avoir de plus en plus de mal à accorder leurs violons. « Nous avons des désaccords substantiels sur les modalités […]

Cet article Royaume-Uni / Brexit : les conditions de la transition douloureuses pour Londres est apparu en premier sur Le Moci.

]]>

Rien ne va plus entre Londres et Bruxelles. Après une nouvelle semaine de pourparlers dans le cadre du ‘Brexit’, considérée à la Commission européenne comme l’une des plus tendues depuis leur lancement, les deux camps semblent avoir de plus en plus de mal à accorder leurs violons. « Nous avons des désaccords substantiels sur les modalités de la période de transition », a reconnu Michel Barnier lors d’une conférence de presse. Quant est-il exactement ?...

« Eviter un jeu déloyal de la part de Londres durant la période de transition »

Demandée par les Britanniques, cette phase transitoire, d’un peu moins de deux ans - qui débutera en mars 2019, une fois le divorce officiellement prononcé - vise à permettre aux entreprises des deux blocs d’éviter une rupture brutale après le ‘Brexit’. Pendant cette période, le Royaume-Uni continuera donc à faire partie du marché unique et de l’union douanière mais devra en respecter les règles sans néanmoins participer aux prises de décision (...)

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 271
diffusée le 15 février 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI 
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Cet article Royaume-Uni / Brexit : les conditions de la transition douloureuses pour Londres est apparu en premier sur Le Moci.

]]>
Attractivité / International : Business France promeut un « nouvel eldorado pour des entrepreneurs » https://www.lemoci.com/actualites/pays-marches/attractivite-international-business-france-promeut-nouvel-eldorado-entrepreneurs/ Fri, 16 Feb 2018 07:00:57 +0000 https://www.lemoci.com/?p=105931
L’entreprise française ne se porterait pas si mal. Bien au contraire, si l’on croit Business France, qui vient de publier la première édition du « Tableau de bord de l’entrepreneuriat », une analyse comparée des tendances de l'entreprenariat au sein de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Dans un communiqué du 8 février, l’agence publique, […]

Cet article Attractivité / International : Business France promeut un « nouvel eldorado pour des entrepreneurs » est apparu en premier sur Le Moci.

]]>

L’entreprise française ne se porterait pas si mal. Bien au contraire, si l’on croit Business France, qui vient de publier la première édition du « Tableau de bord de l’entrepreneuriat », une analyse comparée des tendances de l'entreprenariat au sein de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Dans un communiqué du 8 février, l’agence publique, qui, outre le soutien à l'export, est en charge de l'attraction des investissements étrangers, va même jusqu’à qualifier la France de « nouvel eldorado pour des entrepreneurs ».

A l'appui de cette campagne, quatre arguments qui se fondent sur les récentes tendances de la création d'entreprise et du financement dans l'Hexagone (...)

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 271
diffusée le 15 février 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, exceptionnellement en accès gratuit, cliquez ICI 
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

 

 

Cet article Attractivité / International : Business France promeut un « nouvel eldorado pour des entrepreneurs » est apparu en premier sur Le Moci.

]]>
‘Brexit’ / Droit des affaires : Paris se dote d’une nouvelle chambre commerciale internationale https://www.lemoci.com/actualites/pays-marches/brexit-droit-affaires-paris-se-dote-dune-nouvelle-chambre-commerciale-internationale/ Thu, 15 Feb 2018 16:16:53 +0000 https://www.lemoci.com/?p=105942
D'abord la finance, puis le droit des affaires et les professions juridiques : Paris poursuit brique par brique la construction d’une place attractive pour les investisseurs étrangers désireux de prendre pied sur le continent européen après le 'Brexit'. Après avoir obtenu l’installation de l’Autorité bancaire européenne (à partir de mars 2019), jusqu’à présent basée à […]

Cet article ‘Brexit’ / Droit des affaires : Paris se dote d’une nouvelle chambre commerciale internationale est apparu en premier sur Le Moci.

]]>

D'abord la finance, puis le droit des affaires et les professions juridiques : Paris poursuit brique par brique la construction d’une place attractive pour les investisseurs étrangers désireux de prendre pied sur le continent européen après le 'Brexit'. Après avoir obtenu l’installation de l’Autorité bancaire européenne (à partir de mars 2019), jusqu’à présent basée à Londres, Paris s'est dotée d'une nouvelle chambre commerciale internationale.
Créée le 7 février auprès du tribunal de commerce et devant la cour d’appel de Paris, elle aura vocation à traiter des litiges relatifs aux contrats du commerce international, que ceux-ci soient soumis au droit français ou au droit d’un autre pays. «On travaille à rendre notre pays plus attractif économiquement et il me semble que notre droit, nos procédures mais également nos avocats et magistrats représentent des atouts que nous devons faire valoir», a expliqué la ministre française de la Justice, Nicole Belloubet, présente à cet événement (...)

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 271
diffusée le 15 février 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, exceptionnellement en accès gratuit, cliquez ICI 
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Cet article ‘Brexit’ / Droit des affaires : Paris se dote d’une nouvelle chambre commerciale internationale est apparu en premier sur Le Moci.

]]>
Aide / Développement : Paris accroît son APD et renforce son pilotage politique https://www.lemoci.com/actualites/pays-marches/aide-developpement-paris-accroit-apd-renforce-pilotage-politique/ Thu, 15 Feb 2018 14:00:06 +0000 https://www.lemoci.com/?p=105926
La France devrait relancer son soutien à la solidarité internationale. Tel est le principal enseignement du dernier Conseil interministériel de la coopération internationale et du développement (Cicid), qui s’est tenu le 8 février à la demande du président de la République. De fait, alors que l’aide publique au développement (APD) était tombée de 0,42 % […]

Cet article Aide / Développement : Paris accroît son APD et renforce son pilotage politique est apparu en premier sur Le Moci.

]]>

La France devrait relancer son soutien à la solidarité internationale. Tel est le principal enseignement du dernier Conseil interministériel de la coopération internationale et du développement (Cicid), qui s’est tenu le 8 février à la demande du président de la République. De fait, alors que l’aide publique au développement (APD) était tombée de 0,42 % à 0,38 % du revenu national brut (RNB) en 2016, elle devrait être portée à 0,44 % en 2018-2019, 0,47 % en 2020, 0,51 % en 2021 et 0,55 % en 2022. Ce ratio paraît somme toute modeste, si l’on considère qu’Emmanuel Macron s’était engagé, pendant la campagne électorale, à parvenir en 2030 au seuil de 0,7 % fixé en 1970 par l’Organisation des Nations Unies (Onu)...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 271
diffusée le 15 février 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI 
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

 

Cet article Aide / Développement : Paris accroît son APD et renforce son pilotage politique est apparu en premier sur Le Moci.

]]>
Aides à l’export : incertitude sur le sort qui sera réservé à l’Adepta dans la réforme https://www.lemoci.com/actualites/aides/aides-a-lexport-incertitude-sort-sera-reserve-a-ladepta-reforme/ Thu, 15 Feb 2018 13:45:55 +0000 https://www.lemoci.com/?p=105923
Comme Le Moci l’avait annoncé dans sa Lettre confidentielle du 1er février (LC n° 269), François Burgaud, président de l’Association pour le développement des échanges internationaux de produits et techniques agroalimentaires (Adepta), et Christophe Lecourtier, directeur général de Business France, se sont rencontrés le 2 février, à la demande du premier. Un rendez-vous que le […]

Cet article Aides à l’export : incertitude sur le sort qui sera réservé à l’Adepta dans la réforme est apparu en premier sur Le Moci.

]]>

Comme Le Moci l’avait annoncé dans sa Lettre confidentielle du 1er février (LC n° 269), François Burgaud, président de l’Association pour le développement des échanges internationaux de produits et techniques agroalimentaires (Adepta), et Christophe Lecourtier, directeur général de Business France, se sont rencontrés le 2 février, à la demande du premier. Un rendez-vous que le patron de l’Adepta attendait impatiemment depuis plusieurs semaines...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 271
diffusée le 15 février 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI 
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

 

Cet article Aides à l’export : incertitude sur le sort qui sera réservé à l’Adepta dans la réforme est apparu en premier sur Le Moci.

]]>
Accompagnement export : Bretagne commerce international va suivre les conseils de Bruxelles https://www.lemoci.com/actualites/aides/accompagnement-export-bretagne-commerce-international-va-suivre-conseils-de-bruxelles/ Thu, 15 Feb 2018 13:30:06 +0000 https://www.lemoci.com/?p=105921
« Je ne suis pas mécontent du résultat »! A l’origine de l’enquête déclenchée en juin 2017 par la direction générale (DG) de la Concurrence de la Commission européenne sur le dispositif de Bretagne commerce international (BCI) au titre des aides d’Etat*, Serge Rosier, dirigeant de la société de conseil ITC (International Trade Connexion), ne cache […]

Cet article Accompagnement export : Bretagne commerce international va suivre les conseils de Bruxelles est apparu en premier sur Le Moci.

]]>

« Je ne suis pas mécontent du résultat »! A l’origine de l’enquête déclenchée en juin 2017 par la direction générale (DG) de la Concurrence de la Commission européenne sur le dispositif de Bretagne commerce international (BCI) au titre des aides d’Etat*, Serge Rosier, dirigeant de la société de conseil ITC (International Trade Connexion), ne cache pas sa satisfaction face aux résultats obtenus après être volontairement resté discret sur cette affaire « car la procédure était en cours ». Ils revêtent quoiqu'il en soit un intérêt certain alors que se prépare une nouvelle réforme du dispositif public de soutien à l'export dont l'un des socles sera un nouveau partenariat entre l'Etat, les Régions et les chambres de commerce dont les consultants privés ne veulent pas faire les frais...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 271
diffusée le 15 février 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

 

Cet article Accompagnement export : Bretagne commerce international va suivre les conseils de Bruxelles est apparu en premier sur Le Moci.

]]>