fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Pays & marchés

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Commerce   •   Union européenne   •   Cian   •   Afrique   •   Accord de libre-échange   •   Vins   •   France   •   Risque pays   •   Risque de change   •   Forum MOCI 2019   •   
7 juin 2019

Commerce extérieur / France : le repli des importations allège le déficit en avril (Douanes)

© stockWERK-Fotolia.com

En avril, sous l’effet d’un repli des importations supérieur à celui des exportations, le déficit de la balance commerciale française s’est contracté de 500 millions d’euros pour s’établir à 5 milliards d’euros, selon les dernières statistiques* mensuelles du commerce extérieur publiées par la Douane ce 7 juin.

Après leur forte hausse enregistrée en mars (+3,6 %), les importations ont diminué de 2,4 % en avril à 47,3 milliards d’euros. Quant aux exportations, elles ont reculé « sensiblement » (-2,7 %) après deux mois de hausse consécutive (+1,1 % en mars et +0,8 % en février 2019) et se sont élevées à 42,3 milliards d’euros.

Informatique, électronique et optique : poussée des exportations

Les exportations de produits informatiques, électroniques et optiques ont bondi de 10,8 % en avril. Les ventes ont été « poussées par d’importantes livraisons d’appareils de radiodétection et de radiosondage à l’Arabie saoudite », précise la Douane.

À moindre niveau, les ventes d’appareils de mesure à la Chine et à Oman, de téléphones et équipements de communication à l’Arabie saoudite et de répéteurs destinés aux eaux internationales ont contribué « au dynamisme des exportations en avril », remarque la Douane.

De leur côté, les importations ont baissé de 4,7 %.

Aéronautique : le repli des importations atténue la baisse des exportations

Les achats de produits aéronautiques et spatiaux ont baissé de 5,7 % en avril. Les baisses les plus significatives ont concerné « les introductions d’avions de plus de 15 tonnes depuis l’Allemagne et, dans une moindre mesure, les acquisitions de turboréacteurs depuis l’Allemagne, le Canada, les États-Unis et le Royaume-Uni », détaillent les douanes.

À l’inverse, constate l'administration des douanes, les importations d’avions de plus de 15 tonnes depuis les États-Unis et Malte et de parties d’avions depuis l’Allemagne ont progressé.

S'agissant des exportations, elles ont accusé une baisse de -3,5 %. Ce recul « tient quasiment exclusivement à la baisse des livraisons d’avions de plus de 15 tonnes vers l’Allemagne, le Qatar et le Japon », précise la Douane. En avril, les livraisons d’Airbus ont par ailleurs atteint 2,67 milliards d’euros pour 33 appareils contre 3,01 milliards d’euros pour 30 appareils (dont 2 A380) en mars.

Hydrocarbures naturels : les approvisionnements se contractent

Les importations énergétiques hors pétrole raffiné ont baissé, en raison notamment du recul des achats de pétrole brut (baisse des volumes acheminés). Les approvisionnements en pétrole brut se sont repliés notamment depuis l’Algérie, les États-Unis, la Russie, l’Irak, la Libye, la Norvège, la Côte d’Ivoire et l’Angola.

Néanmoins, les achats de pétrole brut ont progressé fortement depuis le Nigeria, l’Azerbaïdjan et la Tunisie et sont demeurés élevés depuis le Kazakhstan et l’Arabie saoudite, observe la Douane.

Par ailleurs, la baisse des importations énergétiques hors pétrole raffiné « l’emporte sur une légère progression des approvisionnements en gaz naturel liquéfié, essentiellement depuis la Russie et le Nigeria », constate encore la Douane.

Livraisons en hausse pour les équipements électriques et ménagers 

Dans le secteur des équipements électriques et ménagers, la hausse des livraisons conjuguée à la baisse des acquisitions réduit le déficit qui s'établit à -592 millions d'euros. Les exportations ont été tirées par une poussée des ventes de câbles de fibre optique vers les eaux internationales, de matériel électrique à la Russie, à la Belgique, aux États-Unis, à l’Arabie saoudite et au Brésil.

S'agissant de la baisse des achats, celle-ci s'est concentré sur les importations de matériel électrique auprès des partenaires de l’Union européenne (UE) mais la Douane pointe également « une poussée des importations » d’appareils ménagers auprès de la Chine.

À noter également en avril, la baisse (-9,7 %) des importations de produits pharmaceutiques nettement supérieure à celle des exportations (-2,3 %).

Le déficit cumulé sur les quatre derniers mois, de janvier à avril 2019, s’établit à 19 milliards d’euros, contre 20,2 milliards sur la même période de 2018.

Desk Moci

Pour en savoir plus :
Consulter les chiffres mensuels de la Douane en fichier PDF ci-dessous

Chiffres du commerce extérieur - Avril 2019 - Douane
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >