fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© F. Pargny
Entreprises & secteursPays & marchés

Le Club d’investissement franco-nigérian ou French Nigerian Investment Club (FNIC), annoncé lors de la visite officielle d’Emmanuel Macron au Nigeria, les 3 et 4 juillet 2018, s’est réuni pour la première fois à Paris le 21 janvier, à un moment particulièrement bien choisi. Ce rendez-vous s’est en effet tenu avant que le président de la République accueille, le soir même au château de Versailles, 150 dirigeants d’entreprises françaises et étrangères, dans le cadre de la campagne Choose France, dont les Nigérians Aliko Dangote, fondateur du groupe éponyme, Tony Elumelu, président du conglomérat Transcorp (hôtellerie, électricité…) et fondateur d'Heirs Holdings, et Jim Ovia, président de Zénith Bank.

Représentant le président français à l’occasion du premier rassemblement des 30 membres du FNIC *, son Monsieur Afrique, Franck Paris (notre photo), en a profité pour passer deux messages...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 312
diffusée le 24 janvier 2019 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >