En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 1

Pourquoi moins de 10 %
des entreprises qui exportent
utilisent l’assurance prospection ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 2

Les incoterms, c’est quoi ?
Et ça sert à quoi ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 3

Où trouver les bonnes formules
de votre lettre en anglais ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 4

Comment former
un salarié
à l’export ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Commerce extérieur   •   France   •   Export   •   Attractivité   •   Bpifrance   •   Union européenne   •   Business France   •   Chine   •   Aides à l'export   •   Financements export   •   
16 novembre 2018

Ferroviaire / Grande vitesse : la première LGV d’Afrique lancée au Maroc

© Sergio Vieira

La première ligne à grande vitesse (LGV) du continent africain, reliant Tanger à Casablanca, a été officiellement inaugurée le 15 novembre au Maroc (notre photo). Lancé par l'Office national des chemins de fer (ONCF) marocain, ce vaste projet d’aménagement de la desserte ferroviaire à grande vitesse entre Tanger et Casablanca comporte deux grands volets : d’une part, une nouvelle LGV de 186 km reliant Tanger et la ville de Kénitra au nord de Rabat, et, d’autre part, l’aménagement des passages et des arrêts des rames à grande vitesse dans les différentes agglomérations (Tanger, Rabat et Casablanca).

La ligne, fruit d’une collaboration franco-marocaine, a été inaugurée par le roi Mohammed VI et par le président français Emmanuel Macron.

Alstom a fourni 12 trains

Le spécialiste mondial des transports ferroviaires Alstom a livré à l’ONCF, maître d’ouvrage de l’opération, douze trains à très grande vitesse pour le tronçon Tanger-Casablanca, ainsi que le système de gestion du trafic ferroviaire ERTMS (European Rail Traffic Management System), embarqué niveau 1 et 2 pour les trains.
Les trains circuleront à une vitesse de 320 km/h entre Tanger et Kénitra, le premier tronçon de 180 km du réseau. Entre Kénitra et Casablanca (200 km), les trains rejoindront le réseau conventionnel sur lequel ils rouleront à une vitesse de 160 km/h. Le service reliera les principales régions économiques du pays, en 2 heures et 10 minutes au lieu de 4 heures et 45 minutes.

D'une capacité de 533 passagers, chaque rame de la gamme de train Avelia Euroduplex à deux niveaux est composée de huit voitures, dont deux voitures première classe, un wagon-restaurant et cinq voitures seconde classe. « Une partie du train est entièrement dédiée aux personnes à mobilité réduite », précise Alstom dans un communiqué. Le constructeur ferroviaire est présent au Maroc depuis plus de quarante ans, où il accompagne le pays dans ses projets de mobilité les plus importants, des lignes urbaines aux grandes lignes.

Egis a fourni l’ingénierie du projet

De son côté, l’entreprise française d’ingénierie Egis a assuré, à la fois, les travaux de génie civil, la maîtrise d’œuvre des équipements ferroviaires sur l’ensemble de la ligne Tanger-Kénitra (voie, caténaires, bases travaux...). Egis a également mené les opérations des essais dynamiques pour les équipements ferroviaires de voies et caténaires.
Dans le cadre de ce projet d'envergure, ses équipes d'ingénieurs ont dû faire face à la complexité d’un tracé inscrit dans une zone aux caractéristiques naturelles extrêmement contraignantes (mauvaise qualité des sols, risques sismiques et climatiques, zones inondables et venteuses, cours d’eau à franchir, zones protégées à contourner…). « L’ingénierie a dû composer avec l’ensemble de ces contraintes, tout en tenant compte des exigences techniques inhérentes au concept de ligne à grande vitesse », précise le groupe d’ingénierie dans un communiqué.

Cette inauguration signe pour Egis l’aboutissement de dix années de travail avec l’ONCF marocain. Au Maroc, le spécialiste mondial de l'ingénierie a notamment participé à la construction du réseau autoroutier, du réseau des tramways à Rabat et Casablanca, et de grands bâtiments (usine Renault de Tanger, Grand Théâtre de Casablanca).

Venice Affre

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >