En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Commerce extérieur   •   Business France   •   Aides à l'export   •   Entreprises   •   Accompagnement à l'international   •   France   •   Export   •   French Tech   •   Exportations   •   États-Unis   •   
4 mai 2018

Emirats arabes unis : le savoir-faire français dans l’hôtellerie 3 étoiles intéresse Dubaï

© F. Pargny

A parcourir Dubaï du sud au nord, on se convainc facilement que cet émirat au nord d’Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis (EAU), possède la plus grande densité planétaire d’hôtels 5 étoiles. Ainsi, l’hôtel Armani, du nom du célèbre couturier qui l’a conçu, est situé dans la tour la plus haute du monde, Burj Khalifa (828 mètres). Dans cette même tour, au 122e étage, le chef anglais Christopher Graham cuisine dans le restaurant gastronomique L’At.Mosphère, le plus élevé du monde à 422 mètres de haut. Avec vue sur Burj Khalifa, le Boulevard, dernier hôtel Address du français Accor, occupe les étages inférieurs du 26e bâtiment le plus haut du monde (72 étages).

Tout, plus haut, plus grand, plus chic

Dix entreprises françaises du secteur*, PME et ETI, conduites du 23 au 25 avril, par Bpifrance, avec le soutien du bureau local de Business France, ont pu visiter ces lieux fabuleux, comme encore l’hôtel Jumeirah, logé dans la tour en forme de voile de Burj Al Arab, le Vida Downtown, à l’architecture d’inspiration orientale, ou encore l’Atlantis The Palm, un hôtel comprenant des parcs aquatiques avec des animaux marins sur des îles artificielles.

Tout, plus haut, plus grand, plus chic. Les tours se succèdent les unes aux autres, posées comme des éléments d’un Lego au centre-ville, puis à l’extérieur par grappes pour être ensuite reliées entre elles et au cœur urbain par des infrastructures imposantes.

"Époustouflant", "impressionnant" sont les mots qui viennent aussitôt pour qualifier le dynamisme de cet émirat non pétrolier, qui veut aujourd’hui ouvrir un espace à l’hôtellerie 3 étoiles. Une volonté au plus haut niveau, c’est-à-dire du gouverneur en personne, Cheikh Mohamed Ibn Rached al-Maktoum. En fait, comme le coût de vie à Dubaï est très élevé, si l’émirat veut encore augmenter son attractivité, en particulier dans la région, il lui faut également une hôtellerie plus économique...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 282
diffusée le 3 mai 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Sélection de la rédaction sur le même sujet