fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont momentanéments indisponible suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Imillian-Fotolia.com
AidesFinance & assurance

Face à l’irruption de nouveaux acteurs du crédit export public tels que la Chine, devenue en deux décennies le premier pourvoyeur de financement de ses exportateurs dans le monde, les milieux d’affaires des pays de l’OCDE poussent à une remise à plat de l’Arrangement qui sert de cadre depuis plus de 40 ans à la régulation des pratiques des Etats membres en matière de soutiens financiers publics à l’exportation.

Les organisations Business at OECD (BIAC), European Banking Federation (EBF) et International Chamber of Commerce (ICC) ont remis le 19 novembre à l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) un rapport conjoint établissant leur position commune sur la modernisation de l’Arrangement OCDE, avec pour principal objectif affiché d’assurer des règles pour « un terrain de jeu global » et loyal, en anglais « a global playing field »*.

« Notre vision est de garantir aux entreprises un terrain de jeu mondial en réformant l'arrangement et en le rendant facile à comprendre, transparent, prévisible, cohérent avec le marché et cohérent », soulignent les trois organisations signataires dès l’introduction...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 349
diffusée le 21 novembre 2019 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >