fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© maxsim-Fotolia.com
AidesPays & marchés

Une vingtaine de chefs d’État se sont réunis à Bruxelles vendredi 23 février pour donner un coup de pouce politique et financier au « G5 Sahel », la force militaire constituée par cinq pays africains (Mali, Mauritanie, Burkina Faso, Tchad, Niger) afin de lutter contre les groupes jihadistes actifs dans la région du Sahel. Objectif : lever au moins 300 millions d’euros pour couvrir les coûts de fonctionnement de cette force régionale, estimés, pour la première année, à 423 millions.

Pari réussi, puisque cette nouvelle vague de contributions a franchi le cap des 410 millions d'euros de promesses à l’issue de la conférence. Mais si la dimension militaire a dominé l’agenda de ce sommet, le renforcement de l’aide au développement en a constitué le second volet, jugé indispensable pour contribuer à une sécurisation durable de la zone. Un volet que doivent suivre de près les opérateurs qui s’intéressent à l’Afrique...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 273
diffusée le 1er mars 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >