fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Brebca - Fotolia.com
Pays & marchés

Une nouvelle dispute sur le fromage risque de retarder encore la mise en œuvre provisoire de l’accord de libre-échange UE/Canada, l'AECG (Accord économique et commercial global) ou en anglais CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement) programmée pour le 1er juillet prochain. Motif de cette querelle ? La manière dont le gouvernement canadien prévoit d’allouer les quotas d’importation de fromages européens, qui jette la suspicion sur la sincérité de ses engagements dans ce secteur.

Au terme de sept années de pourparlers, les négociateurs des deux blocs s’étaient entendus pour autoriser un contingent d’importation supplémentaire de 18 000 tonnes de fromages européens libres de droits de douane au Canada dans un délai de six ans. Si officiellement, le gouvernement d'Ottawa n’a encore rien annoncé sur les clés de répartition des ces quotas, le site de CBC news a révélé des documents qui ont mis le feu aux poudres...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 244
diffusée le 22 juin 2017 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >