fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Carrières

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Formation   •   Palmarès des Formations au commerce international   •   E-commerce   •   Mobilité internationale   •   Expatriation   •   Mobilité   •   
15 mars 2016

Renault nomme de nouveaux managers en Roumanie et en Russie

© Renault Communication

Yves Caracatzanis (notre photo) est nommé directeur général de Dacia et du groupe Renault Roumanie. Il succède à Nicolas Maure, 55 ans, qui devient président d’Avtovaz, premier constructeur automobile russe et partenaire de Renault en Russie. Yves Caracatzanis, qui prendra ses fonctions le 4 avril, rapportera à Denis Le Vot, senior vice-president, directeur des opérations de la région Eurasie.

Ingénieur diplômé de l’École Centrale à Paris, Yves Caracatzanis débute sa carrière dans le cabinet de conseil Bossard Consultants puis chez Hewlett Packard. Il entre chez Renault en 1992 comme chef de projet "organisation logistique". Il rejoint l'usine de carrosserie-montage de Flins, dans les Yvelines en 1995 où il occupe successivement les postes de chef d'atelier fabrication montage, chef de département "peinture" en 1999 et chef du service "qualité" en 2002 pour le démarrage de Clio 3. En 2005, il devient directeur de "l'ingénierie prototype véhicule" du groupe. En 2008, il participe à la création de la "Supply Chain Groupe". Il devient directeur de la "Supply Chain Monde" du groupe Renault en 2010. Depuis 2013, il est directeur industriel et supply chain de la région Eurasie.

Nicolas Maure, qui est actuellement directeur général du groupe Renault en Roumanie, où il est responsable des activités commerciales et industrielles, succède pour sa part à Bo Inge Andersson. Ce dernier avait rejoint Avtovaz en 2013 avec un mandat de trois ans. Il a poursuivi le redressement stratégique du constructeur. Il s’est également concentré sur la modernisation des processus, le lancement de nouveaux produits et les transferts de technologie.

Nicolas Maure est diplômé de l’École Centrale de Paris et titulaire d'un MBA de l'Institut européen d'administration des affaires (Insead). Entre 1985 et 1987, Nicolas Maure a travaillé comme consultant chez Boston Consulting Group (BCG). Il a poursuivi sa carrière dans l'industrie automobile chez Valeo (1988-1993) et Faurecia (1993-2000). En 2000, il a été nommé directeur des "achats pièces et accessoires" chez Renault, ensuite directeur "plan qualité" et directeur général de la société de transmissions automatiques. Entre septembre 2006 et août 2008, Nicolas Maure était directeur de l’usine mécanique Dacia en Roumanie. Il est ensuite devenu vice-président Powertrain au sein de Renault-Nissan Purchasing Organization, puis, à partir de mars 2013 directeur de "la performance des fabrications" du groupe Renault.

L'Alliance Renault-Nissan a signé en 2008 un partenariat stratégique avec Avtovaz, premier constructeur automobile russe, détenu par l'entreprise d’État Rostec, créée en 2007 en Russie afin de promouvoir le développement, la production et l’exportation de produits à haute technicité civils et militaires. L'Alliance Renault-Nissan dispose de quatre usines en Russie : Togliatti, Moscou, Saint Pétersbourg et Izhevsk. Les trois partenaires ont pour objectif d'atteindre une capacité de production totale de 1,7 million de véhicules par an en Russie.

« Notre objectif est aujourd’hui de développer des produits très compétitifs, d’augmenter la part de marché de Lada en Russie et de travailler en étroite collaboration avec les fournisseurs russes. À ce titre, Avtovaz est un modèle de développement pour des centaines d’entreprises dans tout le pays. Nous comptons sur le nouveau président-directeur général pour poursuivre ces progrès et faire face aux nouveaux défis », a déclaré Sergei Chemezov, P-dg de Rostec, cité dans un communiqué.

V. A.

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >