fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Actualités

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
17 mars 2010

Portugal: le gouvernement présente son programme de privatisations

Le Programme de stabilité et de croissance (PEC) que vient de rendre public le gouvernement portugais prévoit une relance très significative du programme de privatisations afin de contribuer à la réduction de l´endettement de l´Etat (86 % du PIB prévu en 2010 contre 66,3 % en 2008). La liste, publiée à la page 35 du document, comprend 17 entreprises.

Premier secteur visé : l´énergie. Le gouvernement envisage des cessions partielles des participations dans Galp (hydrocarbures, 8 % actuellement), EDP (électricité, 25,73 %) et REN (réseau électrique, 51,08 %). Le pourcentage des actions mises en vente n´a pas été précisé.

Le gouvernement a décidé de céder une participation dans les chantiers navals de Viana do Castelo (part de l´Etat : 100 %) et la totalité des actions dans trois sociétés appartenant au secteur de la défense : Edisoft (60 %), EID (38,57 %) et Empordef IT (100 %).

La privatisation de la compagnie aérienne TAP (100% actuellement) est remise sur le tapis par le biais de l´entrée d´un « partenaire stratégique ». La cession des aéroports (ANA : 100 %), la seule privatisation envisagée avant la crise, est maintenue et reste associée à la construction du nouvel aéroport de Lisbonne : il s´agira toujours d´un désengagement partiel.

La filiale fret de l´entreprise publique ferroviaire CP (100 % actuellement) fera également l´objet d´un désengagement partiel et il est question de céder l´exploitation de certaines lignes passagers. L´entreprise de matériel ferroviaire EMEF (100 %) est également sur la liste.

Pour ce qui est du calendrier, le ministre des Finances, Fernando Teixeira dos Santos, a indiqué que la privatisation totale de la banque BPN (100 % des actions) et des aéroports était prioritaire. Le dossier Galp pourrait avancer assez rapidement. Le ministre a rappelé que l´objectif de recettes avait été fixé à 1,2 milliard d´euros dès cette année. La relance à grande échelle des privatisations signifie une profonde rupture dans la stratégie économique du gouvernement socialiste portugais, peu enclin jusqu´ici à privatiser.

Daniel Solano
 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >