fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

16 mai 2018

Guide 2018 des formations au commerce international

Au sommaire de ce dossier :
© FotolEdhar-Fotolia.com

Facteur clé de croissance et de diversification du chiffre d’affaires, l’internationalisation de l’économie française ne porte pas encore tous ses fruits. Les résultats du commerce extérieur ont continué à se dégrader en 2017, dans un contexte de reprise de la demande intérieure et de hausse de la facture énergétique. Le solde commercial s’est détérioré, avec un déficit de 38,3 milliards d’euros (Md EUR) pour les biens et services et de 62,3 Md EUR pour les biens. Pourtant, la France engrange des résultats favorables en matière d’exportations de biens, enregistrant en 2017 son meilleur taux de croissance depuis 2011 : +4,5 % de progression des exportations contre une baisse de 0,6 % un an plus tôt. Et après une année à l’équilibre, le solde des échanges de services s’améliore nettement, affichant un excédent de 5,4 Md EUR grâce aux bonnes performances du secteur touristique. Le bilan est encourageant, mais il convient de le nuancer, car il reste concentré entre les mains d’un nombre finalement restreint d’exportateurs et de filières : 125 000 PME exportent sur 3,8 millions recensées en France.   Renforcement des formations en langues et CI C’est dans ce contexte que le Premier ministre a présenté le 23 février...

Il vous reste 76% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 20 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres