X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

Audaces-de-dirirgeants-728x90-MOCI2

UE / Politique commerciale : Londres n’est plus bienvenu dans les négociations commerciales en cours

Faut-il écarter les Britanniques des négociations commerciales en cours entre l'Union européenne (UE) et des pays tiers ? Depuis l’activation de l’article 50 du traité de Lisbonne par Londres, le 29 mars dernier, la question circule dans les coulisses de la Commission européenne. « Le Royaume-Uni deviendra d’ici peu un pays concurrent, qui cherchera à conclure ses propres accords », commente un fonctionnaire de la direction générale du Commerce à Bruxelles. Relayée par les médias, la rumeur a été mal accueillie à Londres. « Tant que nous serons membres à part entière de l’UE nous respecterons nos obligations si nos droits sont eux aussi respectés », a rétorqué un porte-parole de Theresa May la semaine passée. Mais à Bruxelles comme dans les autres capitales européennes, la possibilité que les Britanniques entament leurs propres pourparlers de libre-échange bilatéraux avant la fin des négociations sur le ‘Brexit’, est vue d’un très mauvais œil. « Nous pouvons mener les...

L'accès à la totalité de cet article est protégé
imagedefaut
UE / Politique commerciale : Londres n’est plus bienvenu dans les négociations commerciales en cours
Il vous reste 70% de l'article à lire

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Contenu associé