X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

Audaces-de-dirirgeants-728x90-MOCI2

France / Liban : Beyrouth, passage obligé pour le ‘business’ au Moyen-Orient

Au départ, on n’en a pas parlé. Mais quand Libanais et Français en chœur ont présenté le pays du Cèdre comme une plateforme régionale d'échanges au Proche, au Moyen-Orient et même au-delà en Afrique, il a bien fallu évoquer le tragique destin du grand voisin, la Syrie, et les perspectives de sa reconstruction une fois la guerre terminée. Et l'on s'en doute, la situation n'est guère réjouissante quoique réservant quelques surprises. Ainsi, lors de l’atelier d’information sur le Liban, organisé le 3 juillet par Business France *, Claude Rufin, directeur général d’Emirates Lebanon Bank et conseiller du commerce extérieur de la France (CCEF), a indiqué que « la vie à Damas est quasi normale, et que la situation, dans la province ouest, est relativement calme ». En revanche, a-t-il ajouté, « ce n’est pas le cas dans le reste du pays, comme à Alep, d’où les habitants, Libanais et Arméniens d’origine, ont fui pour se réfugier au Liban où ils ont été accueillis ». Les antennes en Syrie « Il y aurait, selon les estimations, 1,5 million de Syriens au Liban. Ces gens-là connaissent évidemment leur pays », glissait encore le membre du comité Liban des CCEF, à destination des hommes d’affaires présents dans la salle de...

L'accès à la totalité de cet article est protégé
imagedefaut
France / Liban : Beyrouth, passage obligé pour le ‘business’ au Moyen-Orient
Il vous reste 71% de l'article à lire

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Contenu associé