X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

Colombie | Données Générales

Conjoncture économique, principaux secteurs d'activité, commerce extérieur, contexte politique, conditions de vie, santé, sécurité


Données générales Carte de Colombie

Capitale : Bogota D.C. (Districto Capital).

Heure locale :
Il est %H:%M à Bogota

Taux de change au :

Prévision de croissance du PIB : 2,7% en 2017

Stocks d'IDE : 164 249 millions USD en 2016

Risque pays : Consultez l'analyse risque-pays de Colombie proposée par Crecimundi.

Liberté économique :
Note : 69,7/100
Classement : n.c.
Rang mondial : 37
Rang régional : 5

Carte de la Liberté Economique dans le monde
Source : Indice de liberté économique 2017, Heritage Foundation

Présentation

Conjoncture économique

Grâce à la taille conséquente de son marché intérieur, à l’ampleur de ses ressources naturelles (émeraudes, café, pétrole, charbon notamment) et à une réputation historique de débiteur exemplaire, la Colombie a connu une croissance moyenne de 3% durant les trente dernières années. Cependant, la Colombie a récemment connu un ralentissement économique modéré, dû au faible prix des hydrocarbures (près de 50% des exportations), au ralentissement économique de ses principaux partenaires commerciaux et au resserrement monétaire décidé pour réduire l'inflation. Ainsi, la croissance a atteint 2% en 2016, soit le plus faible niveau de 7 dernières années. Selon les prévisions de la Banque mondiale, la croissance devrait être de 2,5% en 2017, grâce aux projets d'infrastructures publiques et à une légère hausse des cours du pétrole. En outre, l'investissement privé pourrait timidement redémarrer.

En 2016, la perte des recettes fiscales liées au pétrole et une économie mondiale atone ont lourdement pesé sur la situation économique du pays. La croissance a continué de ralentir, le déficit budgétaire de s’élargir (autour de 4% du PIB), malgré la limitation des dépenses gouvernementales en investissement. L'inflation, qui a atteint 5,75%, a été renforcée par le phénomène climatique El Niño, qui a renchéri le prix des denrées alimentaires. Les autorités ont pris des mesures pour préserver les finances publiques (en déficit chronique), principalement par l'imposition de restrictions à l'ouverture de crédit à la banque. Le gouvernement du président Juan Manuel Santos a lancé un ambitieux programme de réformes visant à renforcer la fiscalité, améliorer la gestion des revenus territoriaux tirés des royalties, augmenter la compétitivité et contrôler l'appréciation du peso. La lutte contre la pauvreté (un tiers de la population vit sous le seuil de pauvreté) et le développement de l'immobilier font également partie des priorités. Le budget 2017, approuvé en octobre 2016, atteint 77 milliards USD et accorde la priorité au service de la dette nationale (24% du budget), à l'éducation, à la sécurité, au travail, à la santé et au bien-être. L'importante réforme fiscale proposée vise à financer ce budget et à préserver l'évaluation positive de la dette souveraine du pays. Cette réforme fiscale devrait générer des recettes supplémentaires pour un montant équivalent à 1% du PIB en 2017. Pour cela, la TVA doit passer à 19% sur certains produits tandis que l'impôt sur les revenus concernera une base élargie de contribuables. Par ailleurs, l'impôt sur les sociétés devrait diminuer afin de stimuler l'activité entrepreneuriale. Plusieurs nouvelles taxes sont également prévues. Enfin, le déficit extérieur devrait s'améliorer en 2017 avec une légère reprise des exportations d'hydrocarbures tandis que les importations devraient être contenues par la faiblesse de la consommation intérieure.

L'accord de paix historique signé fin novembre 2016 avec le groupe rebelle FARC apporte l'espoir d'une diminution de la violence, mais les tensions persistent. En effet, l'opposition menée par l'ancien président Alvaro Uribe cherche à revenir sur cet accord. Le taux de chômage est de 10,5% (premier trimestre 2017) et plus de la moitié des Colombiens continuent de travailler dans le secteur informel. Le niveau de pauvreté reste élevé, les inégalités sont très fortes (le coefficient de Gini atteint 53,5, l’un des plus élevés du continent) et la corruption constitue un problème sérieux.


Principaux secteurs d'activité

L'agriculture représente environ 6,8% du PIB et emploie 16,3% de la population active. Du fait du climat et de la topographie, l'agriculture colombienne est extensive et très diversifiée. Les principales productions de la Colombie sont le café, les bananes, les fleurs coupées, la canne à sucre, le bétail, le riz et le maïs. La Colombie possède de nombreuses ressources naturelles dont le charbon, le pétrole, le gaz naturel, le minerai de fer, le nickel et l'or.

L'industrie représente 34% du PIB et emploie 19,6% de la population active. Les principales industries de la Colombie sont le textile, les produits chimiques, les produits de la métallurgie, le ciment, les emballages en carton, les résines en plastique et les boissons.

Le principal secteur de l'économie colombienne est celui des services, qui représente 59,2% du PIB et emploie 64,1% de la population active. Ce secteur a pris de l'importance dans les dernières années.


Plus d'informations sur la page "Market Analyses about Colombia" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Commerce extérieur

Le commerce extérieur colombien représente 39% du PIB (Banque mondiale, 2015), mais il a été multiplié par cinq au cours de ces dix dernières années. La Colombie a signé une série d'accords commerciaux avec le Chili, les pays de la CAN (Comunidad Andina), du MERCOSUR, d'Amérique Centrale, des Caraïbes et de l'Union Européenne. Elle a également signé des traités de libre-échange avec le Chili, le Guatemala, le Honduras, le Salvador, le Canada, le Mexique, la Suisse, la Norvège, l'Islande, le Liechtenstein et les Etats-Unis. Le traité de libre-échange avec les Etats-Unis est entré en vigueur en 2012. Son impact est particulièrement important pour la Colombie puisque les Etats-Unis sont de loin le premier partenaire commercial du pays.

La Colombie exporte principalement du pétrole (près de 50% des exportations), du charbon, du café, des fleurs, des produits textiles, du ferronickel, des bananes et des produits chimiques. Le secteur des services représente moins de 10% des exportations du pays. Ses principaux clients sont les Etats-Unis (qui ont absorbé 28% des exportations du pays en 2015), la Chine et le Panama.

Les importations sont constituées principalement de services, matières premières et de biens d'équipements pour l'industrie, des grains, des produits chimiques, des équipements de transport, des équipements électriques et électroniques. Les principaux fournisseurs de la Colombie sont les États-Unis (plus de 28% des importations en 2015), la Chine et le Mexique.

Les exportations colombiennes ont fortement souffert de la baisse des prix du pétrole et du ralentissement économique sur ses principaux marchés. Les exportations de la Colombie ont diminué régulièrement depuis octobre 2014 et l’excédent commercial atteint en 2013 a fondu. Ainsi, depuis 2014 la Colombie connaît un déficit commercial et cette dynamique s'est poursuivie en 2016. Le déficit a atteint 11,7 milliards USD. Le déficit a été contenu entre 2015 et 2016 grâce à la baisse des importations du fait de la faiblesse de la demande intérieure. La situation devrait s'améliorer en 2017 grâce à une légère reprise des cours des hydrocarbures.


Plus d'informations sur la page "How to Export to Colombia" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Le contexte politique

Le pouvoir exécutif
Le président est à la fois le chef de l'Etat et du gouvernement. Il détient le pouvoir exécutif. Le président et le vice-président sont tous deux élus au suffrage universel pour un mandat de quatre ans.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif colombien est bicaméral. Le parlement, appelé Congrès, est constitué du : Sénat (la chambre haute) et de la Chambre des députés (la chambre basse). Les membres des deux chambres sont élus pour une période de quatre ans, au suffrage universel. Les droits politiques des Colombiens sont limités.
Les principaux partis politiques
Il existe une soixantaine de partis officiels en Colombie, mais la plupart ne siègent pas à la Chambre des Députés. Le Parti Social pour l'Unité Nationale rassemble une large coalition dans laquelle le rejoignent le parti Changement Radical (CR) et le Parti Libéral (PL). Cette dernière détient la majorité au Congrès, mais pas au Sénat. Plusieurs autres partis sont fidèles au Président Juan Manuel Santos. Les principaux partis du pays sont donc :
- Le Parti Social pour l'Unité Nationale (UN) : centre-droit, libéral
- Le Centre Démocratique (CD) : centre-droit, opposition
- Le Parti Conservateur (PC) : centre-droit,
- Le Parti Libéral (PL) : centre-gauche, pro-Santos
- Changement Radical (CR) : centre-droit, pro-Santos
- Option Citoyenne : extrême-droite
- Pôle Démocratique Alternatif (PDA) : centre-gauche
- Le Mouvement Indépendant de Rénovation Absolue (MIRA) ; défend le "miraïsme", un courant d'idées non-violent cherchant à combler le fossé entre gauche et droite traditionnelles
- Le Parti Vert: centre-gauche, progessiste
Chefs de gouvernement :
Président:  Juan Manuel Santos Calderon - Parti social d'union nationale
Les prochaines élections
Elections Présidentielles : mai 2018.
Elections du Sénat et de la Chambre des députés : toutes deux en mars 2018.

Les conditions de vie

Santé et sécurité

Les précautions sanitaires
- Paludisme, dans toutes les zones rurales situées à moins de 1 800 mètres d'altitude.
- La dengue est présente dans le pays.
- La fièvre jaune est endémique dans la vallée du Magdalena, la cordillère orientale, la région d'Uraba, l'Orénoque, l'Amazonie et la Sierra Nevada.
- Les personnes souffrant de maladies respiratoires, cardiaques ou d'hypertension artérielle peuvent être touchées par le mal des montagnes.
- Les maladies diarrhéiques sont répandues.
- Vaccination systématiquement  pour : Hépatite A : Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, hépatite B, diphtérie, tétanos, poliomyélite.
Les hôpitaux internationaux
Les soins médicaux sont adéquats dans les grandes villes, mais la qualité varie ailleurs. A Bogota, les voyageurs peuvent trouver des praticiens généralistes et des spécialistes très qualifiés.
Consultez la liste des hôpitaux fournie par l’ambassade des Etats-Unis.
Pour plus d'information sur les conditions sanitaires
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Pour plus d'information sur les conditions de sécurité
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Consultez les conseils aux voyageurs du Ministère canadien des affaires étrangères.
Contacter votre ambassade
Ambassade de France en Colombie
 

Les numéros d'urgence

Tous types d'urgence à Bogota 123
Pompiers 123
Croix Rouge Nationale 123
Police 123

Décalage horaire et climat

L'heure qu'il est en ce moment
Il est %H:%M à Bogota
L'heure d'été
Saisons d'été et hivers confondues.

Carte des zones de décalage horaire

Fuseau(x) horaire
 
Le type de climat
La Colombie ne connaît que deux saisons, l’été correspondant à la saison sèche (décembre-janvier et juillet-août) et l’hiver à la saison des pluies (avril-mai et octobre-novembre). Le climat varie selon la région et l’altitude avec une stabilité relative des températures tout au long de l’année. La Colombie décline toutes les variations climatiques et thermiques, jusque dans leurs extrêmes. La température moyenne est de 25°C à 35°C dans le pays. La période de jour est de 12 heures par journée.
Pour plus d'informations
Système d'information environnemental de Colombie

Niveau moyen des températures et des précipitations

 
Climat

Les ressources utiles

Residencial et hospedaje
Situés à proximité des gares routières et du marché, ils offrent un confort limité avec des toilettes à l'extérieur. Le petit-déjeuner est rarement inclus.
http://www.travellerspoint.com/accommodation/es/colombia/bogota/budget/
Hostales
Généralement situés dans le centre ville, ils offrent un confort supérieur pour un prix raisonnable. Les chambres sont souvent agréablement disposées autour d’un patio fleuri avec salle de bains privée.
http://colombianhostels.com.co/
Auberge de jeunesse
Il en existe plusieurs à Bogota, et il y en a généralement une dans les principales villes.
https://www.hihostels.com/fr/destinations/co/hostels
Trouver un appartement
Encuentra 24
Apts Colombia

Vacationes Home Rentals
Trouver un emploi
El empleo
Computrabajo
Trabajando
Indeed

Télécommunication

Les codes internationaux
Pour contacter un correspondant à l'étranger vous devrez composer : le préfixe international + l'indicatif + le numéro d'appel de votre correspondant (sans le 0 au début).
Pour appeler en Colombie depuis la France, composer le 00 (ou +) Pour appeler un numéro de fixe : +57 puis le code du département et le numéro de téléphone à 7 chiffres. Pour appeler un mobile : +57 puis numéro du mobile..
Pour appeler en France depuis la Colombie, composer le 005, 007 ou 009. (ou +) 33.
L'utilisation des téléphones portables
GSM, GPRS, 3G.
Suffixe internet
.co