X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

COMMANDE TEMPORAIREMENT INDISPONIBLE

Nos stocks de sont en cours de transfert dans un autre dépôt. Nous ne pourrons donc vous livrer avant début septembre. C’est pour cela qu’il est temporairement impossible d’ajouter ce contenu à votre panier. Nous vous invitons à commander la version numérique de ce produit, ou de revenir début septembre passer votre commande.

Merci de votre compréhension

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Commerce extérieur   •   France   •   Entreprises   •   Agroalimentaire   •   Exportations   •   Business France   •   États-Unis   •   Aides à l'export   •   Brésil   •   Coface   •   
1 mars 2013

Mécanique : la crise en Europe pèse sur les résultats

p1060571-jerome-frantz-president-de-la-federation-des-industries-mecaniques

La mécanique française peut être soucieuse. La contraction du marché européen, constatée l’an dernier, devrait s’accroître en 2013, alors même que Jérôme Frantz, le président de la Fédération des industries mécaniques (FIM), reconnaissait que le bilan 2012 qu’il présentait le 27 février était déjà « mitigé ».

Avec une progression générale de 2,8 %, l’activité de la mécanique a fait mieux que l’ensemble de l’industrie, qui a accusé un recul de 2,2 %. Mais le chiffre d’affaires de la profession, supérieur à 113 milliards d’euros, n’a pas encore renoué avec les résultats d’avant crise, dont un pic à 116 milliards en 2008.

L’Europe représente encore plus de 61 % de l’export


Malgré une ouverture progressive vers les pays émergents, l’Union européenne (UE) demeure de loin le premier débouché extérieur, avec une part de 51,9 %, contre 15,1 % aux premiers (Chine, Inde…). Les plus fortes baisses des livraisons ont été enregistrées avec l’Espagne et l’Italie et, si Jérôme Frantz se félicite « d’une belle progression » en Europe hors UE, il n’est pas certain que la mécanique française puisse retrouver les mêmes scores cette année. Au total, le continent absorbe ainsi plus de 61 % des ventes extérieures de la mécanique française.

L’assureur crédit Coface, en effet, s’inquiète d’une « contamination » générale de la crise à l’Europe à partir de l’épicentre de la zone euro, c’est-à-dire l’Espagne et l’Italie (lire, à cet égard, notre article sur Coface). La puissante économie allemande est elle-même entraînée dans une spirale négative. Or, l’Allemagne a compté l’an passé pour 14,8 % dans les exportations tricolores, soit près de 2,5 fois plus que la Chine.

Globalement, les exportations de la mécanique française ont augmenté de 2,9 %, soit légèrement plus que l’Italie (+ 2,8 %), mais moins que l’Allemagne (+ 4,2 %). Sans doute, « les écarts se réduisent », se félicite Jérôme Frantz. Reste que la croissance des ventes de l’Hexagone à l’étranger est inférieure à celle de l’ensemble de l’Europe (+ 4,1 %).

François Pargny


Pour en savoir plus


Sur notre site, cliquez dans la rubrique « Entreprises & secteurs » et choisissez « Mécanique » pour accéder à tous nos contenus 

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Entreprises & secteurs