X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
En savoir +

Actualités

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Commerce extérieur   •   Business France   •   Export   •   Medef International   •   France   •   Union européenne   •   Chine   •   Libre-échange   •   #MondialCCE   •   P. Cagni   •   
2 février 2009

OMC : 9 jours de négociations qui s’achèvent sur un échec

mongolie2

Pascal Lamy a annoncé, le 29 juillet, que les négociations entre les 153 membres de l´Organisation mondiale du commerce (OMC) ont échoué.

Afin de clore le cycle de Doha et d´approfondir la libéralisation des échanges internationaux, le directeur général de l´institution avait réuni, depuis le 21 juillet, à Genève les représentants une quarantaine de délégations nationales.

Cependant, ces neuf jours d´ « âpres discussions », selon les termes de Pascal Lamy, ne sont pas parvenus à venir à bout des divergences. Les négociations se sont bloquées à cause, notamment, d´un différend sur la clause de sauvegarde opposant l´Inde et les Etats-Unis. Ce mécanisme permet à un pays de relever ponctuellement ses tarifs douaniers si les importations de produits agricoles dépassent un certain seuil. L´Inde et d´autres grands pays émergents ont demandé que ce seuil soit maintenu à un niveau très bas. Les Etats-Unis, entre autres, ont refusé de céder à cette exigence qu´ils jugent protectionniste.

Des divisions au sein de l´Union européenne (UE) sont aussi apparues au grand jour. Emmené par la France, le tout nouveau « club des volontaires » (composé de l´Italie, de la Pologne, de l´Irlande, de la Hongrie, de la Grèce, du Portugal, de la Lituanie, de Chypre) a rejeté le projet de compromis soutenu par Pascal Lamy et Peter Mandelson (commissaire européen en charge du commerce), censé représenter l´UE.

Dans ce texte, mis sur la table vendredi 25 juillet, l´UE s´engageait à réduire ses subventions au secteur agricole de 80% et les Etats-Unis promettaient de diminuer les leurs de 70%. Pour Anne-Marie Idrac, l´émergence de ces dissensions doit servir de leçon. La secrétaire d´Etat chargée du Commerce a estimé qu´il faudrait « tenir compte de l´absence de consensus » au sein de l´UE avant d´envisager une reprise des négociations.

Pour l´instant, aucun calendrier n´a été fixé. Face à cet « échec collectif », Pascal Lamy invite simplement les Etats membres de l´OMC à « se demander honnêtement s'ils souhaitent recoller les morceaux et comment le faire ».
 

 

Marine Aubonnet

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Actualités